BFM Patrimoine
Placements

Pétrole: pas de reprise malgré l'Ukraine.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur les marché pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en septembre se reprenait symboliquement de 0,1% dollars à 104,7 dollars, le WTI américain l'imitant 97,5 dollars. Le moins q

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur les marché pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en septembre se reprenait symboliquement de 0,1% dollars à 104,7 dollars, le WTI américain l'imitant 97,5 dollars.

Le moins que l'on puisse dire est que le brut de référence au niveau mondial (le Brent) ne réagit guère à la nouvelle escalade des tensions avec la Russie, grand fournisseur de matières premières énergétiques à l'Europe.

'Si l'annonce d'un cessez-le-feu à Gaza a été accueillie favorablement par les marchés européens, cela a été immédiatement suivi d'une nouvelle escalade de la crise russo-ukrainienne', commente un analyste d'IG.

Et Wells Fargo Advisors d'ajouter : 'le ministre polonais des Affaires étrangères a indiqué que des troupes russes se positionnent pour faire pression ou envahir l'Ukraine, et Vladimir Poutine a demandé à son gouvernement de préparer des réponses aux sanctions économiques' prises par les pays occidentaux à son encontre.

Autre facteur habituellement haussier cette fois ignoré : aux Etats-Unis, cet après-midi, l'EIA devrait faire état d'une nouvelle baisse des stocks de pétrole brut de l'ordre de 1,7 millions de barils. Chez ANZ, les analystes Matières premières font remarquer que le cas échéant, il s'agirait du 5e recul d'affilée pour cette statistique hebdomadaire.

Saxo Banque indique cependant que

Cercle Finance