BFM Patrimoine

Pétrole: le brut soutenu par le dollar.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Ce mardi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en juin prenait 2% à 66,3 dollars, le WTI américain de même échéance prenant 1,6% à 60,2 dollars. Le cours du baril est n

(CercleFinance.com) - Ce mardi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en juin prenait 2% à 66,3 dollars, le WTI américain de même échéance prenant 1,6% à 60,2 dollars. Le cours du baril est notamment aidé par la dépréciation du dollar, devise de négoce du brut, qui perd près de 1% contre l'euro.

La production américaine est toujours surveillée de près. Ce soir, l'American Petroleum Institute (API) fera comme à l'accoutumée état des stocks commerciaux de produits pétroliers aux Etats-Unis. Ils sont attendus par le consensus en baisse de 1,5 million de baril, ce qui constituerait une nouvelle relativement haussière pour le WTI.

Prudence cependant par la mesure de l'API fait moins autorité que celle que l'Energy Information Agency (EIA) fournira demain et qui, elle, est attendue quasi-étale.

Chez Commerzbank, qui attribue la hausse récente des cours à des positions spéculatives massives, on craint qu'une correction ne se matérialise. En effet, à en juger par les sondages effectués par les agences de presse, l'Opep aurait en avril 'pompé' plus de 31 millions de barils/jour.

Et ce alors que les quotas officiels du cartel pétrolier sont toujours de 30 millions de barils/jour et qu'une réunion à ce sujet est prévue à Vienne, le 5 juin prochain.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance