BFM Patrimoine

Pétrole: début d'année en nette baisse pour le brut.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La tendance restait pesante ce midi sur les marchés pétroliers. Le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en février grappillait 0,02% à 106,8 dollars, le WTI américain de même livraison prenant 0,1% à 91,9

(CercleFinance.com) - La tendance restait pesante ce midi sur les marchés pétroliers. Le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en février grappillait 0,02% à 106,8 dollars, le WTI américain de même livraison prenant 0,1% à 91,9 dollars.

Un opérateur rapporte qu'avec une baisse de l'ordre sept dollars (- 6,6%) depuis fin décembre 2013, le WTI américain entame son pire début d'année depuis 2009, lorsque la crise financière s'était transmise à l'économie.

Le Brent, lui, a perdu un peu moins de cinq dollars pendant la même période, soit 3,7% environ.

Commerzbank ajoute que le WTI est maintenant tout près d'un plancher de huit mois quand le Brent, lui, revient tester ses plus bas niveaux de deux mois.

'Au-delà des inquiétudes sur la demande induites par la faiblesse des créations d'emploi américaines au mois de décembre, la montée en puissance de l'offre pèse sur les prix', ajoutent les spécialistes Matières premières de la banque allemande.

En effet, la Libye produit actuellement entre 600.000 et 650.000 barils/jour, soit plus du double de ce qu'elle extrayait en décembre. Or la majorité du pétrole exporté par la Libye se dirige vers l'Europe.

En outre, si l'important champ de Buzzard, en mer du Nord, a connu des difficultés la semaine dernière, elles vont se terminer : Nexen, son opérateur, a indiqué que la production allait reprendre 'dans les jours qui viennent'. Ce champ produit du brut du sous-type Forties, une importante composante du

Cercle Finance