BFM Patrimoine

Pernod Ricard: hausse de 2% du chiffre d'affaires du 1er trimestre, objectif de ROC confirmé

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste des vins et spiritueux Pernod Ricard (RI.FR) a confirmé jeudi son objectif d'une croissance interne du résultat opérationnel courant (ROC) proche de 6% pour l'ensemble de son exercice 2012/13, après avoir vu son

PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste des vins et spiritueux Pernod Ricard (RI.FR) a confirmé jeudi son objectif d'une croissance interne du résultat opérationnel courant (ROC) proche de 6% pour l'ensemble de son exercice 2012/13, après avoir vu son chiffre d'affaires augmenter de 2% à 1,74 milliard d'euros au troisième trimestre de cet exercice.

Selon le consensus Factset, les analystes prévoyaient en moyenne une hausse du chiffre d'affaires à 1,80 milliard d'euros.

Le troisième trimestre 2012/2013, achevé à la fin mars, a été caractérisé par une croissance interne de 6%, mais de 3% hors sur-stockage en France. Cette croissance interne a été "impactée par le ralentissement en Chine", en raison de sorties grossistes stables lors du Nouvel an chinois, a indiqué le groupe dans un communiqué. Le trimestre a également subi un effet de périmètre négatif de 1% dû à la cession de certaines activités scandinaves et à un effet devises défavorable de 3%, principalement lié à la roupie indienne, au dollar américain et au yen japonais.

"Sur l'ensemble de l'exercice 2012/13, l'effet devises sur le résultat opérationnel courant est désormais estimé à environ 25 millions d'euros", a prévenu le groupe.

Soutien des émergents

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires a atteint 6,65 milliards d'euros, en hausse faciale de 5% et en croissance interne de 4%, les marchés émergents ayant bénéficié d'une progression de 10% alors que les marchés matures sont restés stables. Sur neuf mois, l'activité a reculé de 13% en France en données publiées, à 518 millions d'euros, est restée stable en Europe hors de l'Hexagone (1,66 milliard d'euros), a progressé de 7% en Amérique (1,7 milliard d'euros) et de 12% en Asie et dans le reste du monde (2,76 milliards d'euros).

"L'activité de Pernod Ricard a démontré une bonne résistance dans un environnement qui s'est révélé, comme annoncé en début d'année, moins favorable", a commenté Pierre Pringuet, le directeur général de Pernod Ricard, cité dans le communiqué. "Notre croissance s'appuie toujours sur les mêmes piliers: politique de premiumisation et d'innovation, marques stratégiques et forte exposition aux marchés émergents et aux Etats-Unis", a ajouté le responsable.

En février dernier, le groupe avait estimé que sa présence dans les pays émergents et aux Etats-Unis, ainsi que sa stratégie de marques "premium", lui permettraient d'atteindre ses objectifs annuels malgré une dégradation de la conjoncture.

-Eric Chalmet et Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +331 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 25, 2013 02:51 ET (06:51 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-