BFM Patrimoine

Paris: toujours en nette hausse malgré de piètres stats US.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Tout comme les autres places européennes, la Bourse de Paris demeure en territoire positif, sur fond d'optimisme renaissant concernant les négociations entre Bruxelles et le nouveau gouvernement grec et de plusieurs publicatio

(CercleFinance.com) - Tout comme les autres places européennes, la Bourse de Paris demeure en territoire positif, sur fond d'optimisme renaissant concernant les négociations entre Bruxelles et le nouveau gouvernement grec et de plusieurs publications solides. Quoiqu'inférieurs aux attentes, les indicateurs américains ne pèsent pas sur la tendance.

Peu avant 16h00, le CAC 40 s'adjuge en effet près de 0,9% à 4.795 points.

'L'idée de pouvoir rejoindre la zone des 5000 points commence à faire son chemin', estiment les équipes de Barclays Bourse, qui soulignent par ailleurs que 'dans l'immédiat, le flux reste favorable aux actifs actions en Europe'.

Les investisseurs semblent avoir bon espoir que la Grèce obtienne aujourd'hui une prolongation de son accord de prêt avec la zone euro, nonobstant la fermeté de Berlin. Tel est également l'avis de Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis AM pour qui la demande d'extension de ses prêts de six mois, 'avec des conditions qui devront être discutées', constitue 'un changement majeur'.

Côté français, le ministre des Finances Michel Sapin a assuré lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale que Paris fera 'tout pour qu'un accord intervienne entre la Grèce et les institutions européennes'. 'C'est l'intérêt de la Grèce d'abord [...] et ensuite parce qu'évidemment si jamais on s'orientait vers une sortie de la Grèce de l'euro, ce serait un échec politique grave', a-t-il poursuivi.

Trois données macroéconomiques américaines, toutes décevantes, sont venues rythmer l'après-midi. Les prix à la production industrielle ont reculé de 0,8% en janvier, après -0,2% le mois précédent (chiffre révisé de -0,3%) et contre -0,4% attendu. Dans le même temps, les mises en chantier de logements et permis de construire ont quant à eux reculé de 2 et 0,7% à 1.065.000 et 1.053.000, contre respectivement 1.070.000 et 1.069.000 anticipés.

Enfin, la production industrielle américaine a enregistré le mois dernier une progression de 0,2%, soit 0,1 point de moins que ce que prévoyaient les économistes.

Sur le front des valeurs, Crédit Agricole (+7,2%) continue de dominer le CAC 40 après avoir dévoilé un bénéfice net de 697 millions d'euros au quatrième trimestre, en hausse de 13%, là où le consensus ne visait que 563 millions d'euros. La banque verte entraîne dans son sillage Société Générale (+3,6%), sa dauphine, et BNP Paribas (+2,7%), troisième du palmarès.

Accor grimpe pour sa part de 2,3% à la faveur de comptes annuels très solides, marqués notamment par un résultat net part du groupe (RNPG) en augmentation de 77% à 223 millions d'euros.

Enfin, Technip prend 2,4% après avoir fait part d'un carnet de commandes record et d'un dividende en hausse à deux euros par action.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance