BFM Patrimoine

Paris: tassement des gains avec l'immobilier US.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris voit ses gains se tasser légèrement sur un chiffre immobilier américain décevant. Le CAC40 ne progresse 'plus que' de 0,6% à 3774 points, entre le FTSE (+0,2%) et le DAX (+1,5%), tandis que le Dow Jones a

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris voit ses gains se tasser légèrement sur un chiffre immobilier américain décevant. Le CAC40 ne progresse 'plus que' de 0,6% à 3774 points, entre le FTSE (+0,2%) et le DAX (+1,5%), tandis que le Dow Jones avance de 0,4%.

Contre toutes attentes, les ventes de logements neufs ont chuté de 7,3% aux Etats-Unis en décembre, à 369.000 unités en rythme annualisé, alors que les analystes tablaient sur un peu plus de 380.000 unités.

Néanmoins, ce recul reflète en partie une révision en hausse du chiffre du mois précédent, de 377.000 à 398.000. Aussi, il ne suffit pas à inverser une tendance favorable sur les marchés après les bonnes nouvelles de la matinée.

Dépassant les attentes du marché, l'indice établi par l'institut Ifo est ressorti à 104,2 en janvier contre 102,4 en décembre, 'ce qui valide [notre] scénario d'un retour à la croissance au cours du premier trimestre en Allemagne', se félicite-t-on chez Natixis.

Autre nouvelle qui a retenu l'attention, la BCE a indiqué que 278 banques lui rembourseront un total de 137,2 milliards d'euros le 30 janvier, sur les montants empruntés lors des deux refinancements LTRO de décembre 2011 et mars 2012.

'Un chiffre significativement supérieur à 100 milliards pourrait instiller le doute quant aux disponibilités en trésorerie des banques', prévenait ce matin un analyste d'IG.

Néanmoins, le spécialiste ajoute que dans ce cas, le bilan de la BCE se contracterait aussi plus que prévu, un facteur favorable à l'euro dans un contexte de 'guerre des devises'.

Sur le CAC40, STMicroelectronics bondit de 3,1% à 6,3 euros à la suite d'un relèvement de conseil à 'surperformance' de la part des analystes d'Exane BNP Paribas.

Vallourec prend lui aussi le large (+4,1% à 43,3 euros) après avoir annoncé que sa filiale de tubes pour centrales nucléaires avait remporté plusieurs commandes fin 2012.

Technip s'adjuge 1,8% à 84,8 euros, à la faveur d'un relèvement de Barclays Capital à 'surpondérer', le broker pointant une forte capacité de croissance offerte par le parapétrolier.

PPR s'adjuge 1,3% à 156,2 euros, aidé par des propos d'Aurel BGC qui rehausse son objectif de cours de 140 à 175 euros et considère le titre comme l'une de ses valeurs du luxe préférées.

A l'opposé, ArcelorMittal recule de 1,6% à 13,1 euros après avoir été dégradé à 'neutre' par UBS, qui craint que les surcapacités érodent la rentabilité du sidérurgiste.

Hors CAC40, JCDecaux recule de 2,2% à 20,5 euros, le spécialiste de la communication extérieure ayant dévoilé pour l'année 2012 une croissance organique de 1,5% de ses revenus.

Christian Dior cède 0,4% à 132 euros : HSBC a ramené sa recommandation de 'surpondérer' à 'neutre' malgré un objectif de cours remonté de 140 à 147 euros.

Vétoquinol décroche de 5,5% à 27,9 euros, au lendemain d'un point d'activité qui conduit Gilbert Dupont à dégrader sa recommandation de 'acheter' à 'accumuler'.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance