BFM Patrimoine

Paris: table sur une baisse des taux.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les résultats du jour, des deux côtés de l'Atlantique, ne semblent pas déplaire aux opérateurs qui anticipent également une baisse des taux de la BCE, après un PMI allemand décevant. Vers 14h20, le CAC 40 grimpe de 2,7%

(CercleFinance.com) - Les résultats du jour, des deux côtés de l'Atlantique, ne semblent pas déplaire aux opérateurs qui anticipent également une baisse des taux de la BCE, après un PMI allemand décevant.

Vers 14h20, le CAC 40 grimpe de 2,7% à 3749,6 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 1,3% et 1,6%.

Dans la zone euro, l'indice PMI composite Markit de l'activité globale est resté inchangé en avril à 46,5, selon sa dernière estimation flash.

Les chiffres du PMI allemand ont déçu au mois d'avril à la différence de ceux de la France, qui ont agréablement surpris, mais la situation dans la zone euro demeure peu satisfaisante, estiment les économistes de Natixis.Cette donnée donne de l'espoir au marché pour une future baisse des taux de la BCE.

En France, le repli de l'activité s'est affaibli dans le secteur privé au mois d'avril, dans l'industrie comme dans les services, selon les premières estimations PMI publiées par Markit.

En Chine, l'enquête PMI flash d'HSBC se dégrade, avec 'un indice au plus bas depuis deux mois', souligne Aurel BGC. Il ressort à 50,5 en avril contre 51,6 en mars.

A 16h00, paraîtront outre-Atlantique les ventes de logements neufs pour mars, attendues en hausse à 419.000.

'La concentration cette semaine des résultats trimestriels aux Etats-Unis et en France devrait nous apporter très rapidement éclaircissement et conviction', indique pour sa part Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse.

A Paris, STMicroelectronics figure en tête des hausses et s'adjuge 5,6% à 5,9 euros, au lendemain de l'annonce d'une hausse de 29,6% à 31,3% de sa marge brute au premier trimestre.

Safran gagne 4,8% à 36,7 euros, dans le sillage de la publication d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes au premier trimestre.

Schneider avance de 4,9%, à 55,8 euros, alors que le groupe confirme viser pour l'année 2013 une croissance organique modérée à un chiffre pour le chiffre d'affaires et une marge d'EBITA ajusté stable à légèrement en hausse.

Faurecia s'adjuge 4,1% à 12,6 euros, avec chiffre d'affaires de 4.369 millions d'euros au premier trimestre de 2013, soit une hausse de 1,7%.

Michelin grimpe de 0,9% à 60,5 euros, après avoir enregistré des ventes nettes de 4.877 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, en recul de 8,1%, sous l'effet du retrait des volumes (-4,3%), de l'effet prix-mix (-2,7%) et des parités de change (-1,2%).

Ingenico gagne 4,2% à 46,6 euros, avec la confirmation de ses objectifs 2013 de progression de chiffre d'affaires et de rentabilité sur son périmètre historique (hors Ogone), soit une croissance organique supérieure ou égale à 8% et une marge d'EBITDA supérieure à 18,5% (hors impact de l'incident exceptionnel survenu en Allemagne).

Accor cède 0,9% à 25,7 euros, alors que d'après plusieurs médias, le PDG Denis Hennequin pourrait quitter son poste dès cet après-midi à la faveur de la réunion d'un conseil d'administration du groupe hôtelier qui s'annonce compliqué.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance