BFM Patrimoine

Paris: stable, les indices PMI passent au second plan.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le CAC40 reste proche du niveau des 4517Pts, l'attentisme prédominant dans la perspective du rendez-vous de la BCE jeudi, qui fait passer au second plan de piètres indices PMI manufacturiers. 'La réunion de la BCE jeudi proc

(CercleFinance.com) - Le CAC40 reste proche du niveau des 4517Pts, l'attentisme prédominant dans la perspective du rendez-vous de la BCE jeudi, qui fait passer au second plan de piètres indices PMI manufacturiers.

'La réunion de la BCE jeudi prochain est le rendez-vous de la semaine... Rappelons que son président, Mario Draghi, avait indiqué début mai que l'institution était 'à l'aise' pour intervenir en juin', souligne un gérant de Barclays Bourse.

Selon lui, les investisseurs attendent donc au minimum une baisse des taux, mais aussi la mise en place d'un nouveau crédit à long terme (LTRO), et espèrent une annonce concernant des rachats d'actifs liés à des portefeuilles crédits détenus par les banques.

En attendant, le marché parisien se montre résilient à l'annonce d'une conjoncture qui se détériore pour la première fois depuis trois mois dans le secteur manufacturier français en mai, d'après l'indice PMI de Markit qui s'établit à 49,6, contre 51,2 en avril.

Au niveau de la zone euro, la reprise ralentit légèrement dans le secteur manufacturier, au vu de l'indice PMI de Markit qui se replie de 53,4 en avril à 52,2, affiche un plus bas de six mois et est inférieur à sa dernière estimation flash (52,5).

'Ce recul viendra inéluctablement conforter les voix s'élevant en faveur d'une nouvelle intervention de la BCE et de l'adoption de mesures destinées à dynamiser la croissance de la région et à enrayer le risque déflationniste', commente toutefois un économiste de Markit.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les investisseurs prendront encore connaissance des dépenses de construction pour avril et de l'indice ISM manufacturier, qui devrait ressortir en hausse vers 55,5 en mai.

Du coté des valeurs, Airbus prend 1,2%, au lendemain de la commande d'Air New Zealand de trois A321neo et 10 A320neo, ainsi qu'un A320ceo supplémentaire. Delta Airlines a également annoncé une commande pour 15 appareils de type A321ceo pour remplacer d'autres avions dont il arrêtera l'exploitation. La livraison des nouveaux avions doit commencer en 2018.

Alcatel-Lucent recule par contre de 2,5% à moins de trois euros, alors que l'équipementier télécoms lance une émission d'obligations à option de conversion ou d'échange en obligations nouvelles ou existantes pour au moins un milliard d'euros.

Rodriguez Group plonge de 10%, sanctionné pour la présentation, vendredi soir, d'une perte nette part du groupe presque triplée à 44,4 millions d'euros pour le fabricant de navires de plaisance.

Le marché français des voitures particulières neuves a augmenté de 0,1% en mai avec 148.573 immatriculations par rapport au même mois de 2013, d'après les données mensuelles du Comité des Constructeurs Français d'Automobile (CCFA).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance