BFM Patrimoine

Paris: se rapproche des 4.000, porté par records indices US.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Wall Street semble bien parti pour dupliquer le profit (ultraplat) de la séance sur les places européennes, à la différence près que les indices US ont inscrit en début de séance une cascade de records absolus avec un 'S&

(CercleFinance.com) - Wall Street semble bien parti pour dupliquer le profit (ultraplat) de la séance sur les places européennes, à la différence près que les indices US ont inscrit en début de séance une cascade de records absolus avec un 'S&P' à 1.698Pts (+0,3%), un Dow Transport à 6.609Pts (+0,2% vers 16H) ou un Russel-2000 à 1.055Pts (+0,4% vers 17H45).
Le Nasdaq qui reprend +0,15% tutoyait les 3.600Pts peu après l'ouverture et le Dow Jones grappille ce soir +0,1% à 15.550Pts (contre 15.576 au plus haut du jour).

La CAC40 en a terminé sur un gain de +0,37% à 3.940Pts, un score qui correspond à une résistance intraday testée sans conviction à plusieurs reprises depuis le milieu de la matinée (dans des volumes dérisoires de 1,5MdsE à 17H29 et même pas 2MdsE au fixing' de clôture) .

L'Euro-Stoxx50 en terminait sur un gain de +0,34% à 3.725Pts, à bonne distance du zénith du jour inscrit à 2.734Pts.

Est-ce un effet de la 'torpeur estivale': les investisseurs n'avaient pratiquement pas réagi à 16H lors de la publication des reventes de logements anciens au mois de juin aux Etats-Unis.
C'est pourtant une franche déception puisque les transactions chutent de -1,2% à, 5,08Mns/an alors que le consensus visait une hausse de 5,14Mns vers 5,27Mns.

Les opérateurs retrouveront peut être le sourire avec quelques bonnes surprises parmi l'avalanche de résultats trimestriels attendus dans les jours qui viennent.

'Après les propos rassurants de Ben Bernanke la semaine dernière, les investisseurs pourront se focaliser sur l'économie réelle avec une batterie de publications avec notamment aux Etats-Unis, Apple, Amazon, Boeing et Caterpillar', souligne Barclays Bourse. 'Les groupes français ne seront pas en reste avec en ligne de mire Saint Gobain, Orange, Total, LVMH.'

Saxo Banque indique pour sa part que 'des bruits courent chez les opérateurs de marchés selon lesquels Moody's pourrait relever sa note sur la Grèce, actuellement de 'C', soit en défaut de paiement'.

Par ailleurs, les élections sénatoriales tenues au Japon dimanche ont été remportées par le parti de Shinzo Abe, l'actuel Premier ministre. Cette victoire lui donne ainsi le contrôle des deux chambres au Parlement.

'Le yen a tiré profit de ces résultats mais plus important encore, la victoire du Parti libéral-démocrate (PLD) est celle d'un parti de coalition et non d'un parti indépendant', précise Rudolf Muscat, trader chez RTFX. 'Les spéculateurs pensaient qu'une victoire du PLD aurait davantage incité Shinzo Abe à s'embarquer dans un assouplissement plus agressif, ce qui aurait affaibli encore la devise nippone', ajoute-t-il.

Cette journée est marquée par un nouvel accès de faiblesse du Dollar qui reflue vers 1,32E tandis que l'or s'envole de +3% à 1.331$ et l'argent métal de +5,25% vers 20,48$/Oz.

A Paris, quelques dossiers se détachaient: Alcatel-Lucent (+4,85%) pulvérise un nouveau zénith annuel (à 1,641E).

Silic bondit de 2,5% pour la réouverture de l'offre d'échange publique d'Icade, qui ne clôturera pas avant le 2 août. Icade s'adjuge de son côté 2,8% à 70,96 euros.

Le CAC40 a été soutenu par les bancaires (Sté Générale prend +1,5%, BNP-Paribas +1,7%) puis Michelin (qui prend la tête du classement en toute fin de séance avec un gain de +2% à 77,61E.
Dans le même secteur, Pétrolia, Maurel & Prom (+1,6% à 12,24 euros) et MPI annoncent la conclusion d'un accord de partenariat pour le développement de treize permis de recherche d`hydrocarbures en Gaspesie

Atos n'a pris que 0,25% alors que les analystes de HSBC ont relevé leur recommandation sur le titre de la SSII.

Inversement, Soitec lâchait 5,7% à 1,66E, malgré l'annonce du succès de l'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires lancée le 28 juin 2013.
Air-France/KLM a poursuivi sa décrue: -5,9% à 6,07E, plancher annuel enfoncé.

Au sein du CAC40, Schneider et Publicis fermaient la marche avec -1,5% devant LVMH (-1%).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance