BFM Patrimoine

Paris: se maintient au-dessus des 3400Pts avant le PIB US.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se stabilise sur le niveau des 3400 points, dans l'attente de la première estimation de la croissance économique des Etats-Unis au 3ème trimestre. L'indice CAC 40 gagne 0,05% à 3412 points. Les autres gra

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se stabilise sur le niveau des 3400 points, dans l'attente de la première estimation de la croissance économique des Etats-Unis au 3ème trimestre.

L'indice CAC 40 gagne 0,05% à 3412 points. Les autres grandes places européennes reculent, Londres perdant 0,7% et Francfort 0,3%. Le dollar continue de s'apprécier et s'échange autour de 1,2895 pour un euro.

Les chiffres européens de la matinée ne sont guère engageants : en Espagne, le taux de chômage atteint maintenant le quart de la population active et 5,78 millions de personnes, en hausse de 0,4 point de pourcentage sur un mois.

Le sentiment n'est pas plus positif dans l'Hexagone : en France, la confiance des ménages a légèrement diminué en octobre par rapport à septembre. A 84, l'indicateur qui la synthétise perd un point, poursuivant la baisse entamée depuis mai, de sept points au total, et reste inférieur à sa moyenne de longue période.

Les derniers chiffres du PIB américain seront rendus publics à 14h30. D'après le consensus, l'activité de troisième trimestre devrait s'inscrire en hausse de 1,8% sur un an, après une croissance de 1,3% au deuxième trimestre.

Les valeurs bancaires signent les plus fortes baisses, alors que S&P a revu ses notes sur les principaux établissements de l'Hexagone, craignant une longue récession dans la zone euro. Lanterne rouge du CAC, Crédit Agricole est en repli de 2,7%, suivi par Société Générale (-2%) et BNP Paribas (-1,9%).

L'agence de notation a abaissé ses notes sur Banque Solfea et Cofidis, mais surtout sur BNP Paribas, passant de 'AA-' à 'A+'. 'La baisse de la note de BNP Paribas est évidemment négative pour la banque qui quitte la zone des AA', soulignent ce matin les analystes d'Aurel BGC. Dans son communiqué, S&P précise avoir également ramené de 'stable' à 'négative' sa perspective sur les notes de BPCE, Crédit Agricole, La Banque Postale et Société Générale.

Les valeurs liées à la technologie, comme STMicroelectronics (-2,7%), sont également en difficulté après les résultats trimestriels décevants d'Amazon et d'Apple.

Seul PPR (+2,3%) s'illustre à la hausse après avoir a publié des ventes en ligne avec les attentes au 3ème trimestre et déclaré que les négociations pour la cession de Redcats étaient bien avancées.

Le chiffre d'affaires des activités poursuivies de Technicolor (+4,7%) a atteint 928 millions d'euros au troisième trimestre 2012, en hausse de 10,9% à taux de change courants (6,0% à taux de change constants) par rapport au troisième trimestre 2011. Sur 9 mois, le chiffre d'affaires s'inscrit à 2 575 ME contre 2 396 ME l'année dernière.

Publicis (0,9%) a enregistré au 3ème trimestre de l'exercice 2012 une croissance organique de ses ventes de 2% à 1,6 milliard d'euros, ce qui marque un léger ralentissement par rapport à la tendance constatée sur neuf mois (+ 2,5% à 4,7 milliards). Le groupe table toujours sur une marge opérationnelle stable cette année, et sur son amélioration à terme de 200 à 400 points de base.

Les analystes de Nomura ont doublement rétrogradé leur conseil sur l'action France Telecom (-0,4%) après que l'opérateur télécoms historique français ait fait état de ses ventes du 3ème trimestre et abaissé son futur dividende.

A l'issue du Comité Central d'entreprise de ce jour, la direction de PSA Peugeot Citroën et l'ensemble des organisations syndicales représentatives sont convenus d'engager des négociations sur les dispositifs d'accompagnement du plan de restructuration avec pour objectif de conclure un accord d'ici la fin de l'année.

Dans le cadre d'une note sectorielle, le bureau d'études Bryan, Garnier & Co. a relevé ce matin son opinion l'action de l'assureur AXA (-0,6%) de 'neutre' à 'achat', la juste valeur associée au conseil étant de 15,50 euros.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance