BFM Patrimoine

Paris: satisfait de l'accord en zone euro.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Anticipée par les marchés, l'annonce du tapering hier soir n'a pas fait trembler. Les nouvelles prévisions ont même ravi. Vers 14h00, le CAC 40 grimpe de 1,3% à 4162,8 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respecti

(CercleFinance.com) - Anticipée par les marchés, l'annonce du tapering hier soir n'a pas fait trembler. Les nouvelles prévisions ont même ravi.

Vers 14h00, le CAC 40 grimpe de 1,3% à 4162,8 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 1,1% et 1,4%.

Les marchés sont soulagés. 'Après des mois d'hésitation, la banque centrale américaine a enfin décidé, mercredi 18 décembre, de réduire légèrement son soutien à l'économie, considérant que les signes d'un redressement étaient suffisants pour amorcer ce mouvement', souligne Saxo Banque. 'Si un certain nombre d'investisseurs redoutaient une telle décision, les opérateurs ont tout de même salué l'annonce de la Fed de réduire modestementce programme quantitatif, signe que l'économie américaine est en train de repartir', précisent les professionnels.

La Fed a donc annoncé qu'elle abaisserait ses achats de bons du Trésor et d'obligations adossées à des crédits hypothécaires de cinq milliards de dollars chacun et qu'elle maintiendrait ses taux inchangés. Les injections de liquidités passeront ainsi de 85 milliards de dollars par mois à 75 milliards.

Ce sont aussi mais surtout les nouvelles prévisions de la Fed qui enthousiasment. 'La Fed a indiqué que le niveau exceptionnellement bas des taux de fed funds (entre 0 et 0,25%) restera d'actualité pour longtemps, y compris après que le taux de chômage baisse au-dessous de 6,5%', indique Barclays Bourse. En outre, le produit intérieur brut du pays (PIB) devrait progresser de 2,8% à 3,2% l'année prochaine, une fourchette plus large que celle de 2,9 à 3,1% prévue en septembre, selon les nouvelles projections du Comité de politique monétaire (FMOC).

Barclays Bourse considère que les investisseurs vont pouvoir maintenant se concentrer sur l'économie réelle.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, attendues en repli à 355.000.

Les ventes de logements anciens pour novembre, l'indice de la Fed de Philadelphie pour décembre et l'indicateur avancé du Conference Board pour novembre paraîtront quant à eux à 16h00. Le consensus table respectivement sur une baisse autour de cinq millions, une remontée autour de 10 et une progression de 0,7%.

Par ailleurs, les ministres des finances des pays de la zone euro se sont entendus hier sur le principe de la résolution bancaire.

Pour Arnaud Poutier d'IG, l'accord trouvé hier permet la mise en place du deuxième pilier de l'Union Bancaire Européenne, juste un an après l'accord sur la supervision bancaire par la BCE. L'accord, qui doit être soumis au parlement,a surmonté les réticences allemandes sur la création d'une autorité et d'un fonds de résolution européens.

Les valeurs bancaires sont particulièrement entourées, suite à cette annonce. Crédit Agricole gagne 2,5%, Société Générale 1,8% et BNP Paribas 0,9%.

Dassault Aviation perd 2,7% après l'annonce, par le Brésil, du choix de l'avion de chasse suédois Gripen de Saab aux dépends du Rafale.

Manutan, groupe de vente à distance d'équipements industriels et de bureau auprès des entreprises et des collectivités locales, prend 7,9%, au lendemain de la publication des résultats annuels.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance