BFM Patrimoine

Paris: s'enfonce dans le rouge malgré les bancaires.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - En dépit de la vigueur affichée par les valeurs bancaires, Paris s'enfonce dans le rouge cet après-midi avant une semaine qui s'annonce chargée. Vers 16h00, le CAC40 recule de 0,8% à 3700 points, tandis que le FTSE perd 0,3

(CercleFinance.com) - En dépit de la vigueur affichée par les valeurs bancaires, Paris s'enfonce dans le rouge cet après-midi avant une semaine qui s'annonce chargée. Vers 16h00, le CAC40 recule de 0,8% à 3700 points, tandis que le FTSE perd 0,3% et que le DAX et le Dow Jones cèdent 0,5%.

'Les investisseurs devraient s'attacher cette semaine à la politique monétaire' estime Aurel BGC, précisant que plusieurs membres du FOMC devraient se prononcer sur la phrase des dernières minutes sur la nécessité ou non de conserver le 'QE' jusqu'à la fin 2013.

En Europe aussi, la question de la politique monétaire devrait être dans toutes les têtes, puisque le conseil des gouverneurs de la BCE doit se réunir jeudi et devrait laisser ses taux directeurs inchangés.

'Mais les anticipations sont fortes sur une détente des taux directeurs au premier trimestre 2013', indiquent les analystes, prédisant que Mario Draghi pourrait doucher ces espoirs.

Enfin, la semaine sera aussi dominée par les trimestriels d'Alcoa, mardi soir, qui marquent traditionnellement le début de la saison des résultats de l'autre côté de l'Atlantique.

'Vu le niveau auquel sont situés les marchés actions actuellement, ils pourraient accuser le coup si les publications s'avèrent pires que prévu', prévient un analyste marchés chez IG.

En tête du CAC40, Crédit Agricole (+3,5% à 6,5 euros), Société Générale (+2,6% à 30,1 euros) et BNP Paribas (+2,1% à 45,3 euros) profitent de l'assouplissement de certaines règles de liquidités prévues dans la réforme Bâle III.

En revanche, EDF lâche 2,1% à 14,1 euros, à la suite d'une dégradation à 'vendre' chez Deutsche Bank, qui réduit aussi son objectif de cours sur le titre de 15 à 12,5 euros.

Toujours dans le rouge, Vinci perd 1,1% à 36,7 euros, malgré une révision en hausse de son objectif de résultat net pour 2012 au vu des effets moins pénalisants de la Loi de Finances.

Sur le SBF120, Faurecia de 7,3% à 13,6 euros, dans des volumes importants, la valeur étant soutenue par des rumeurs de désengagement de sa maison-mère, le groupe PSA.

Air France-KLM progresse de 2,7% à 7,8 euros, tandis que la compagnie a présenté une nouvelle offre pour les courts et moyens-courriers. Elle a par ailleurs récusé des rumeurs selon lesquelles elle discuterait en vue d'une prise de contrôle d'Alitalia.

Iliad stagne à 129,4 euros, alors que Free a décidé de rendre optionnelle l'activation du filtre anti-publicité de ses box. 'Le duel avec Google se poursuit', note un analyste.

Parmi les valeurs plus modestes, EOS imaging s'adjuge 3,6% à 4,6 euros, soutenue par l'installation de son système EOS à HSS (Hospital for Special Surgery) à New York.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance