BFM Patrimoine

Paris: revient en territoire positif avant les statistiques.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les investisseurs prennent connaissance tout au long de la séance de nombreuses données économiques de part et d'autre de l'Atlantique. Vers 14h20, le CAC 40 grappille 0,1% à 3713,9 points, tandis que le FTSE perd 0,2% et le

(CercleFinance.com) - Les investisseurs prennent connaissance tout au long de la séance de nombreuses données économiques de part et d'autre de l'Atlantique.

Vers 14h20, le CAC 40 grappille 0,1% à 3713,9 points, tandis que le FTSE perd 0,2% et le DAX se trouve à l'équilibre.

Les indices subissent encore la correction d'hier soir à Wall Street. 'Une légère panique à la vente s'est emparée des investisseurs en fin de séance américaine après l'annonce d'une explosion lors du marathon de Boston', souligne Henry Philippson, trader chez RTFX.

Par ailleurs, les opérateurs n'apprécient pas tellement la chute de 12,2 points de l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne, pour se trouver ramené à 36,3.

En outre, le taux d'inflation annuel de la zone euro a été de 1,7% en mars 2013, contre 1,8% en février, selon Eurostat qui confirme donc son estimation rapide.

Dans quelques minutes, paraîtront aux Etats-Unis l'indice des prix pour mars, attendu inchangé, ainsi que les permis de construire et mises en chantier pour le même mois, pour lesquels le consensus table respectivement sur une hausse à 945.000 et à 930.000.

La production industrielle américaine pour mars, attendue en progression de 0,2%, sera quant à elle dévoilée à 15h15.

Sur le front des valeurs, Danone grimpe de 3,5% à 56,4 euros, avec des revenus meilleurs que prévu au premier trimestre, ses ventes en volumes dépassant largement les attentes.

LVMH perd 2,8% à 127,6 euros, après un premier trimestre qui s'est caractérisé par des ventes de 6,9 milliards d'euros, soit une croissance organique de 7% sur un an, dont une petite progression de 3% pour la mode et la maroquinerie.

Soitec avance de 1,9% à 2,7 euros, prévoyant une année de rebond marquée par une faiblesse persistante dans la division électronique et la livraison des premiers projets de centrales à échelle industrielle dans la division énergie solaire.

Gameloft lâche 3% à 4,5 euros, avec un repli des bénéfices en 2012 et le lancement d'un programme de rachat d'actions portant sur 1,5 million de titres.

Haulotte Group se replie de 5,9% à 6,2 euros, après avoir réalisé sur le premier trimestre 2013 un chiffre d'affaires de 84,5 millions d'euros, soit une réduction de 5% par rapport à la même période de l'année précédente.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance