BFM Patrimoine

Paris: retournement à la hausse.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - D'abord mal orientée, la Bourse de Paris est repassée en territoire positif ce jeudi à l'approche de la clôture Vers 16h15, le CAC 40 grappille en effet 0,1% à 5.138 points. On s'achemine donc vers une quatrième séance co

(CercleFinance.com) - D'abord mal orientée, la Bourse de Paris est repassée en territoire positif ce jeudi à l'approche de la clôture

Vers 16h15, le CAC 40 grappille en effet 0,1% à 5.138 points. On s'achemine donc vers une quatrième séance consécutive de hausse, ce en dépit du fait que les discussions avec Athènes 'achoppent toujours sur le volet des retraites et du marché du travail', expliquaient ce matin les équipes de Barclays Bourse.

De l'autre côté de l'Atlantique, les 'minutes' de la Fed ont en revanche partiellement rassuré les investisseurs, l'institution ayant indiqué qu'elle comptait attendre jusqu'à juin pour collecter suffisamment de données attestant de la robustesse de la croissance et envisager une évolution de sa politique monétaire.

S'agissant des indicateurs, l'indice PMI Markit 'composite' de la zone euro s'est établi à 53,4 points au mois de mai, grosso modo conformément aux attentes, soit 0,5 point de moins que le mois dernier et un deuxième repli de rang.

Aux Etats-Unis, le Département du Travail a comptabilisé 274.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage, contre 264.000 au terme de la semaine précédente et un consensus de 270.000. L'indice Philly Fed des conditions d'activité industrielle de la Fed de Philadelphie a également déçu, reculant de 0,8 point en séquentiel à 6,7 points ce mois-ci, contre une hausse autour de 8 points attendue.

De même, les ventes de logements anciens ont baissé de 3,3% le mois dernier aux Etats-Unis pour s'établir à 5,04 millions d'unités en rythme annualisé, alors que les économistes espéraient une petite augmentation, à un peu plus de 5,2 millions.

A contrario, l'indice des indicateurs avancés des Etats-Unis a augmenté plus que prévu en avril, a fait savoir jeudi l'organisation patronale Conference Board. Il a en effet crû de 0,7% à 122,3 points alors que les économistes anticipaient une hausse moyenne de 0,3%.

Sur le marché des changes, l'euro regagne du terrain face au dollar et s'échange autour de 1,1136 (+0,4%). Dans le même temps, les prix du baril progressent nettement, ce qui profite à Technip (+2,2%, leader du CAC 40), à Total (+1,1%) et à CGG (+1,9%)

L'action Rubis lâche à l'inverse 2,1%, soit la plus forte baisse du SBF 120, après avoir annoncé hier le lancement d'une augmentation de capital.

Enfin, Séché Environnement (+3,9%) a acquis auprès de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) un bloc d'actions représentant 9% de son propre capital dans l'objectif d'annuler les titres.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance