BFM Patrimoine

Paris: retour sur niveau du 12/10, W-Street freine son repli

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Wall Street reste très mal orienté à la mi-séance mais parvient à éponger progressivement une partie de ses pertes: le Dow Jones plonge de -230Pts (-1,7% contre -2% vers 18H), le 'S&P' recule de -1,35% et le Nasdaq a r

(CercleFinance.com) - Wall Street reste très mal orienté à la mi-séance mais parvient à éponger progressivement une partie de ses pertes: le Dow Jones plonge de -230Pts (-1,7% contre -2% vers 18H), le 'S&P' recule de -1,35% et le Nasdaq a repris plus de la moitié du terrain perdu à -0,62% (seule lueur d'espoir de retour à l'équilibre)... mais si les 3.000 sont proches, les 3.050 sont trop loin désormais pour espérer sauver la tendance haussière.

A part les résultats d'UPS en ligne avec les prévisions (et celle de Yahoo hier soir et qui prend +5%), toutes les autres publications du jour déçoivent et en particulier celle de DuPont (le titre plonge de -8,3%), 3M chute de -3,3% et United Technologie affiche également des ventes inférieures aux attentes.

Paris parvient in extremis à préserver les 3.400Pts après une incursion jusque vers 3.392Pts: le CAC40 se replie de -2,2% à 3.406,5Pts (sa plus lourde chute depuis le 28 septembre dernier) et aligne sa performance sur celle de l'Euro-Stoxx50 (-2,1% alors que Milan et Francfort reculent respectivement de -1,8% et -2,1%, Amsterdam de -2,3%).

le CAC40 avait pratiquement doublé ses pertes entre 15H et 16H (de -1,3% à -2,6%) avec la cassure du seuil des 3.400Pts à la clé.

Quelques mauvaises nouvelles en provenance d'Europe viennent plomber l'ambiance, à commencer par l'abaissement par l'agence de notation Moody's des notes de cinq régions espagnoles, dont la Catalogne et l'Andalousie.

Du côté des valeurs à Paris, seuls Cap Gemini (+0,45%) et Michelin figuraient encore dans le vert en clôture: le fabricant de pneumatiques a bondi de +3,4% avec la publication de ventes de 5,4MdsE pour le 3ème trimestre, contre 5,3MdsE attendus).

Inversement Faurecia lâchait 3,9% à 12,2 euros, après avoir lancé un nouvel avertissement sur ses résultats 2012.
Lors de la présentation de ses trimestriels, l'équipementier automobile a déclaré qu'il anticipait désormais une marge opérationnelle d'environ 500 millions d'euros contre 560 millions anticipé précédemment (un autre équipementier -Platic Omnium- perdait -3,4%).
Parmi les plus lourds replis, Air France-KLM chutait de -3,85% et Arkema -de -5% (dans le sillage de Dupont).

Eurotunnel s'adjuge 1% à 5,91 euros, après avoir annoncé un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux prévisions du marché, soutenu notamment par la tenue des Jeux Olympiques de Londres.

Lafarge n'a guère bénéficié d'un relèvement de recommandation des analystes de Crédit Suisse: les vendeurs gardaient la main et le titre affiche un repli de -2,2%.
Sanofi constituait l'un des principaux contributeurs à la baisse du marché parisien avec -3%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance