BFM Patrimoine

Paris: reprend ses esprits après l'emballement.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les investisseurs commencent à se rendre compte que l'emballement des derniers jours a peut-être été excessif. Ils reviennent donc à la raison. Vers 14h10, le CAC 40 grappille 0,2% à 3795,7 points, tandis que le FTSE et le

(CercleFinance.com) - Les investisseurs commencent à se rendre compte que l'emballement des derniers jours a peut-être été excessif. Ils reviennent donc à la raison.

Vers 14h10, le CAC 40 grappille 0,2% à 3795,7 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,3% et 1%.

Après avoir applaudi des deux mains les discours des banquiers centraux américains, les opérateurs font une pause. Les gérants de Barclays Bourse indiquent qu'ils surveilleront demain la réunion de la BCE 'qui devrait confirmer le biais accommodant de la politique monétaire', précisant que 'certains analystes entrevoient une baisse des taux directeurs qui pourrait continuer à soutenir le marché'.

Avant ce rendez-vous de jeudi, le marché prendra connaissance de l'enquête ADP sur l'emploi privé dans cinq minutes. Le consensus anticipe 170.00 créations de postes pour le mois de février.

Les commandes à l'industrie pour janvier, attendues en baisse de 2,2%, paraîtront quant à elles à 16h00. Une demi-heure plus tard, seront dévoilés les stocks hebdomadaires de pétrole. Ce soir à 20h00, sera publié le livre beige de la Fed.

Bourbon caracole en tête du SBF 120, avec un gain de 9,5% à 22,8 euros, après l'annonce de résultats annuels en ligne avec les attentes, de perspectives solides pour 2013 et d'un plan d'allègement de son bilan destiné à financer la croissance.

Valeo prend 1,9% à 45 euros, à la faveur d'un relèvement d'objectif de cours à 55 euros de la Société Générale.

Scor s'adjuge 2,5% à 22,7 euros, avec un résultat net de 418 millions d'euros en 2012, soit une croissance de 26,7% sur la base des comptes publiés (13,6% pro forma).

Gecina avance de 1,5% à 89,3 euros, après qu'UBS est passé de 'vendre' à 'neutre' sur la valeur et a relevé l'objectif de cours à 85 euros, contre 70 euros précédemment, arguant d'une atténuation des risques.

A l'inverse, Edenred décroche de 3,6% à 25,8 euros, alors qu'Eurazeo a annoncé son intention de solder sa participation au sein du capital du groupe, soient 23,1 millions d'actions ou 10,2% du capital et 15% des droits de vote. Nomura est passé de 'neutre' à 'réduire' sur la valeur et fixe toujours l'objectif de cours à 21 euros.

Cegid recule de 1,6% à 15,6 euros, après avoir dévoilé un résultat net de 12,6 millions d'euros pour 2012, contre 16,2 millions d'euros au 31 décembre 2011.

Ciments Français lâche 2,9% à 45,8 euros, après avoir enregistré une perte en 2012 et fait part d'objectifs plutôt ternes.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance