BFM Patrimoine

Paris: repli technique,les banques pèsent en fin de parcours

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Wall Street renoue à mi-séance avec ses niveaux d'ouverture, soit -0,5% sur le 'S&P' et -0,55% sur le Dow Jones. Le Nasdaq renoue avec l'équilibre grâce à Yahoo (+1,2%) puis surtout Apple (+2%) et l'espoir d'un 'cyber m

(CercleFinance.com) - Wall Street renoue à mi-séance avec ses niveaux d'ouverture, soit -0,5% sur le 'S&P' et -0,55% sur le Dow Jones.
Le Nasdaq renoue avec l'équilibre grâce à Yahoo (+1,2%) puis surtout Apple (+2%) et l'espoir d'un 'cyber monday' record (alors que le 'black friday' qui marquait le début des soldes dans les centres commerciaux et sur internet).

Le CAC40 (-0,79% à 3.501Pts) est parvenu in extremis à préserver les 3.500Pts: l'indice recède 90% de ses gains de vendredi dernier... mais il n'y a aucune pression vendeuse, avec 1,67MdsE échangés seulement en clôture (dont 1,2MdsE d'échanges réels en séance).

Le recul des places européennes de -0,6% s'explique par les inquiétudes des opérateurs face au manque d'avancées des négociations politiques des deux côtés de l'Atlantique et par les nouvelles en provenance d'Espagne et de Chypre.

Barclays Bourse pointe du doigt 'des négociations interminables en Europe autour de la Grèce et du budget de l'Union européenne, la perte du triple A pour la France, le suspense sur la demande d'aide de l'Espagne, le fiscal cliff aux Etats-Unis'.

Dans l'immédiat, les gérants attendent la nouvelle réunion de l'Eurogroupe aujourd'hui, 'qui devrait déboucher sur le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide à la Grèce'. Ils restent optimistes et estiment qu'avec un coup de pouce de la macro, tous les espoirs sont permis pour voir un rally de fin d'année et viser la zone des 3650/3750 points'.

Saxo Banque souligne pour sa part que 'l'Espagne est également revenue au premier plan de l'actualité dimanche après la victoire des partis indépendantistes aux élections régionales en Catalogne'. Une victoire qui pourrait ouvrir la voie à un référendum d'autodétermination dans les quatre années à venir.

Par ailleurs, IG indique que l'Europe s'acheminerait vers un sauvetage financier de Chypre. Il atteindrait 17 milliards d'euros, soit bien plus que prévu par la plupart des observateurs et s'expliquerait essentiellement par les besoins du système bancaire.

Les spécialistes considèrent que cette annonce du soutien à Chypre (d'un montant de plus de 50% de celui promise à la Grèce), qui devrait être officielle dans les prochains jours, est de nature à fragiliser encore plus les institutions européennes et l' Europe en général.

Sur le front des valeurs, L'Oréal reculait de 0,8%, malgré la signature d'un accord avec Castanea Partners en vue de l'acquisition de la marque Urban Decay, distribuée dans le circuit sélectif, dit 'du libre-service assisté', qui comprend, entre autres, Ulta et Sephora.
Le CAC40 fut surtout plombé par le recul des banques avec -2,5% sur Sté Générale et -2,7% sur Crédit Lyonnais.
Recul également de -2% de Michelin, de -1,6% d'Arcelor-Mittal et de -2,4% de Lafarge qui pâtit de la situation politique délétère en Egypte.

Inversement Vallourec a bondi de +2% (en toute fin de parcours) Trigano avance de près de 4,25% à 8,75 euros, avec l'acquisition de 100% du capital et de la dette financière du groupe SEA, fabricant italien de camping-cars basé à Poggibonsi dans la province de Sienne.

Virbac grimpe de 2% à 136,5 euros, avec l'annonce de la signature d`un accord aux termes duquel le groupe acquiert une participation majoritaire dans Centrovet, opérant sur le marché de la santé animale au Chili.

Enfin, S.T.Dupont lâche près de 102% à 0,38E, après avoir dévoilé vendredi soir un résultat net de 0,4 million d'euros pour le premier semestre 2012/2013, contre 1,2 million d'euros au 30 septembre 2011.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance