BFM Patrimoine

Paris: rattrape une partie du terrain perdu.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les places européennes rattrapent une partie du terrain perdu dans le sillage de Wall Street: elles remontent de -1,3% vers -0,9% (le CAC40 de 3.725 vers 3.740Pts). Normal, deux très mauvais chiffres viennent de paraître aux

(CercleFinance.com) - Les places européennes rattrapent une partie du terrain perdu dans le sillage de Wall Street: elles remontent de -1,3% vers -0,9% (le CAC40 de 3.725 vers 3.740Pts).

Normal, deux très mauvais chiffres viennent de paraître aux USA à 90 minutes d'intervalle: c'est la garantie d'une poursuite des injections de liquidités par la FED.
Des liquidités qui ne produisent aucun effet positif sur l'économie réelle comme le prouve la baisse surprise de -0,4% des ventes au détail au mois de mars.
Selon le Département du Commerce les ventes des détaillants avaient enregistré une progression de 1% en février (révisé de +1,1%)... alors les économistes anticipaient une petite hausse de l'ordre de 0,1% en mars.

En rythme annuel, c'est-à-dire par rapport à mars 2012, les ventes ressortent en augmentation de 2,8%, loin des +3,2% espérés.

Mais l'indice de confiance des ménages de l'Université du Michigan se solde par une déception est encore plus spectaculaire -et totalement inattendue- puisque le baromètre mensuel chute de 78,6 fin mars vers 72,3 (en préliminaire pour le mois d'avril) au lieu d'une hausse de +0,7 attendue à 79,3.
C'est le monde à l'envers: Wall Street pulvérise records sur records et les ménages US n'affichent pas un moral d'acier ! Mais alors, ou se cache 'l'effet richesse' sensé redonner l'envie de consommer et de croire en un avenir radieux ?
Wall Street ne subit pratiquement aucun effet négatif des chiffres du mois de mars (emploi en berne, consommation anémique... et même recul des volumes de crédits immobiliers) et le Dow Jones ne cède pas plus de 0,22%, le 'S&P' et le Nasdaq s'effritant 0,4%.

Cette journée restera également marqué par la brutale chute de l'Or de -2% jusque vers 1.530$/Oz, du fait d'une chute de -0,7% des prix à la production en mars aux Etats Unis: pas d'inflation en vue, donc pas de raison de s'en protéger.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance