BFM Patrimoine

Paris: peine à redresser la barre.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Paris (-0,25% à 3.700Pts) ne parvient pas vraiment à redresser la barre après avoir bien rebondi sur les 3.676,5Pts ce matin. La zone des 3.710/3.715 n'a pu être refranchie malgré le rebond initial des indices US (+0,8%). W

(CercleFinance.com) - Paris (-0,25% à 3.700Pts) ne parvient pas vraiment à redresser la barre après avoir bien rebondi sur les 3.676,5Pts ce matin. La zone des 3.710/3.715 n'a pu être refranchie malgré le rebond initial des indices US (+0,8%).

Wall Street se montre de plus en plus hésitant après 45 minutes de cotations avec des scores moyens qui ne dépassent pas +0,5% (à comparer aux -2,3% perdus la veille).

Le salut aurait pu venir des statistiques US du jour, mais elles ne font pas davantage évoluer la situation: l'inflation est ressortie comme prévu en baisse de -0,2% (grâce au recul du prix des carburants) mais la production industrielle a augmenté de 0,4% aux Etats-Unis au mois de mars 2013 (contre +0,2% attendu). Wall Street aurait surtout pu saluer la forte hausse (+7%) des mises en chantier de logement au mois de mars (1.036.000 en rythme annualisé, contre 930.000 anticipé).

Les opérateurs semblent considérer que cette accélération est neutralisée par le recul de -3,9% des demandes de permis de construire (à 902.000 au lieu de 945.000/an).

En Europe, les opérateurs ont encaissé sans trop réagir la chute de 12,2 points de l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne (de 48,5 à 36,3). L'Euro-Stoxx50 reste stable vers 2.625Pts après avoir flirté avec une zone de cours 'délicate', c'est à dire les 2.610Pts. En outre, le taux d'inflation annuel de la zone euro a été de 1,7% en mars 2013, contre 1,8% en février, selon Eurostat qui confirme donc son estimation rapide.

La triste conjoncture qui règne sur le Vieux Continent n'affecte pas l'Euro qui se redresse de +0,6% au-dessus des 1,3130$.

Sur le front des valeurs, Danone grimpe de 3,5% à 56,4 euros, avec des revenus meilleurs que prévu au premier trimestre, ses ventes en volumes dépassant largement les attentes.

LVMH perd 2,8% à 127,6 euros, après un premier trimestre qui s'est caractérisé par des ventes de 6,9 milliards d'euros, soit une croissance organique de 7% sur un an, dont une petite progression de 3% pour la mode et la maroquinerie. GDF-Suez subit de gros dégagements (-2,8%), Gemalto lâche -2,3% et Renault -2%.

Soitec avance de 1,9% à 2,7 euros, prévoyant une année de rebond marquée par une faiblesse persistante dans la division électronique et la livraison des premiers projets de centrales à échelle industrielle dans la division énergie solaire.

Gameloft lâche 3% à 4,5 euros, avec un repli des bénéfices en 2012 et le lancement d'un programme de rachat d'actions portant sur 1,5 million de titres.

Haulotte Group se replie de 5,9% à 6,2 euros, après avoir réalisé sur le premier trimestre 2013 un chiffre d'affaires de 84,5 millions d'euros, soit une réduction de 5% par rapport à la même période de l'année précédente.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance