BFM Patrimoine

Paris: pas mauvais moral malgré tout.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Malgré des résultats d'entreprises mitigés, les investisseurs gardent un bon moral, grâce à la publications d'indicateurs enthousiasmants en Chine. Vers 14h00, le CAC 40 grappille 0,1% à 4266,7 points, tandis que le FTSE e

(CercleFinance.com) - Malgré des résultats d'entreprises mitigés, les investisseurs gardent un bon moral, grâce à la publications d'indicateurs enthousiasmants en Chine.

Vers 14h00, le CAC 40 grappille 0,1% à 4266,7 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,5% et 0,6%.

Dans moins d'une demi-heure, paraîtront aux Etats-Unis les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et la balance commerciale pour août.

Selon son estimation flash d'octobre, l'indice PMI composite Markit de l'activité globale dans l'Eurozone se replie en octobre par rapport au plus haut de 27 mois enregistré en septembre.

A 51,5, l'indice se maintient toutefois à un niveau supérieur au 50 du sans changement pour le quatrième mois consécutif. Il signale donc une croissance modérée du secteur privé en ce début de quatrième trimestre.

De quoi donner le sourire aux opérateurs, l'estimation Flash du PMI manufacturier en Chine, calculé par Markit/HSBC, est sur un plus haut de sept mois, à 50,9% en octobre, contre 50,2% pour le PMI final de septembre. 'L'économie chinoise donne des signaux positifs en cette fin d'année qui permettront une accélération des réformes du gouvernement', souligne Aurel BGC.

De nombreux résultats sont encore parus ce jeudi. 'Les révisions de bénéfice demeurent négatives, comme l'indiquent les communications d'hier de STMicrelectonics, Orange, mais aussi Essilor ou Caterpilar aux USA', précise Arnaud Poutier, d'IG.

Selon le professionnel, les derniers messages envoyés par les entreprises sur la marche de leurs affaires, sont souvent négatifs. 'Que ce soit au sujet du volume des ventes et des perspectives de résultat, on est clairement, et toujours, dans une logique baissière sur les anticipations.'

Arnaud Poutier rappelle qu''à ce stade d'une phase de reprise cyclique, on devrait assister à des révisions en hausse'.

Sur le front des valeurs, Gemalto chute de 5,2% à 80,8 euros, après la publication d'un chiffre d'affaires de troisième trimestre en hausse de 10% et à taux de change constants, un niveau inférieur de 6% au consensus.

Essilor recule de 2,4% à 78,1 euros, alors que le groupe a averti que la croissance organique ne devrait être que de l'ordre de 6% cette année, alors que le groupe tablait auparavant sur une croissance 'proche' de 7%.

Pernod Ricard cède 2,4% à 86,7 euros, après avoir publié des ventes en-dessous des attentes pour son premier trimestre 2013/2014, clos fin septembre.

Air Liquide perd 2,5% à 100,1 euros, alors que le chiffre d'affaires s'inscrit à 11,327 milliards d'euros sur neuf mois, en repli de 0,1% par rapport à 2012 (+2,4% en comparable).

Safran se replie de 0,5% à 46,7 euros, après avoir délivré une croissance organique de 10,9% au troisième trimestre.

Dassault Systèmes lâche 2,2% à 85,1 euros, tandis que le BNPA du groupe s'inscrit en baisse de 1,1%, à 0,88 euro par action, et le résultat opérationnel en repli de 4,6% à 157 millions d'euros au titre du troisième trimestre.

Boursorama recule de 5,5% à 7,3 euros, alors que le groupe enregistrera au titre du troisième trimestre 2013 une dépréciation exceptionnelle des écarts d'acquisition et autres actifs incorporels relatifs à Selftrade (Royaume-Uni) et OnVista (Allemagne).

Danone avance de 0,5% à 54,8 euros, suite à l'annonce de l'acquisition de Fan Milk International, acteur majeur des produits laitiers en Afrique de l'Ouest.

Suez Environnement s'adjuge 1,5% à 12,8 euros, après avoir fait état jeudi d'une 'activité en croissance' au 3ème trimestre, avec un chiffre d'affaires en petite hausse organique de 0,2%.

Bull grimpe de 6,4% à 3,3 euros, après avoir réalisé un chiffre d'affaires de 264,8 millions d'euros au troisième trimestre 2013, en hausse de 0,7% à taux de change constants, et en baisse de 0,9% à taux de change courants.

Interparfums gagne 3,8% à 29,8 euros, avec le relèvement des prévisions de ventes annuelles.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance