BFM Patrimoine

Paris: les yeux rivés sur l'UMich.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les opérateurs viennent de prendre connaissance de toute une batterie de statistiques américaines. Ils attendent maintenant l'UMich. Vers 14h45, le CAC 40 perd 0,9% à 3836,8 points, tandis que le FTSE et le DAX se replient re

(CercleFinance.com) - Les opérateurs viennent de prendre connaissance de toute une batterie de statistiques américaines. Ils attendent maintenant l'UMich.

Vers 14h45, le CAC 40 perd 0,9% à 3836,8 points, tandis que le FTSE et le DAX se replient respectivement de 0,7% et 0,3%. Wall Street vient d'ouvrir à peu près stable.

Dernière statistique à paraître et non des moindres, l'indice préliminaire de confiance du consommateur américain de l'Université du Michigan ('UMich'), qui sera dévoilé peu avant 15h00, est attendu en hausse vers 78 par le consensus, contre 77,6 au mois de février.

'La confiance des consommateurs devrait s'être améliorée ces dernières semaines, notamment grâce à la poursuite de la hausse des marchés actions et de l'amélioration du marché immobilier, mais aussi sous l'effet de la forte baisse du taux de chômage annoncée par le Département du Travail la semaine dernière', explique Aurel BGC.

Le bureau d'études estime que ces éléments devraient largement compenser l'impact potentiellement négatif de l'incapacité des responsables politiques à s'entendre pour éviter les coupes automatiques de dépenses fédérales.

Par ailleurs, la croissance de l'activité manufacturière dans l'Etat de New York s'est globalement maintenue au mois de mars, d'après un rapport publié vendredi par la Réserve fédérale de New York.L'indice 'Empire State' a donc reculé à 9,2 en mars contre 10 en février, alors que les économistes prévoyaient un repli bien plus marqué, autour de 6,5.

Quant aux prix à la consommation aux Etats-Unis, ils ont augmenté de 0,7% en février par rapport au mois précédent, selon le Département du Travail, alors que les économistes anticipaient en moyenne une progression de l'ordre de 0,5%.

La production industrielle a pour sa part augmenté de 0,7% aux Etats-Unis au mois de février 2013, d'après la Réserve Fédérale, alors que les économistes anticipaient en général une hausse de l'ordre de 0,4%.

De ce côté-ci de l'Atlantique, 'concernant le sommet européen des chefs d'Etat qui a débuté hier, il est probable que nous assistions à un assouplissement du rythme d'ajustement des déficits budgétaires sous la barre des 3%', indique Barclays Bourse, ajoutant que le problème de Chypre sera évoqué aujourd'hui lors de l'Eurogroupe.

A noter que la séance sera marquée par l'expiration de quatre types de futurs et de contrats d'options en cette fin de trimestre, une conjonction connue sous le nom de 'quatre sorcières' et qui se traduit généralement par un regain de volatilité.

A Paris, Bouygues grimpe de 2,9% à 22,9 euros, après que l'Arcep a autorisé l'opérateur à vendre des services d'Internet mobile à haut débit (4G) sur ses fréquences 1800 Mhz, actuellement dédiées à la voix et aux SMS.

Ingenico perd 3,2% à 44,5 euros, alors que Safran a annoncé avoir cédé par placement privé l'équivalent de 12,5% du capital du fabricant de terminaux de paiement à un prix de 43,45 euros par action.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance