BFM Patrimoine

Paris: les statistiques américaines tirent le marché.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - L'indice parisien pâtit des propos inattendus de la Présidente de la Fed hier soir mais se reprend un peu suite à la parution de données américaines plutôt favorables. Vers 16h15, le CAC 40 recule de 0,3% à 4294,3 points,

(CercleFinance.com) - L'indice parisien pâtit des propos inattendus de la Présidente de la Fed hier soir mais se reprend un peu suite à la parution de données américaines plutôt favorables.

Vers 16h15, le CAC 40 recule de 0,3% à 4294,3 points, tandis que le FTSE et le DAX perdent respectivement 0,7% et 0,4%. Wall Street est repassée dans le vert.

Toute une série de statistiques américaines, dans l'ensemble de bonne facture, a été dévoilée dans le courant de l'après-midi. L'indice des indicateurs avancés, censé préfigurer l'évolution de l'activité aux Etats-Unis, a poursuivi sa progression en février, a annoncé le Conference Board. L'indice précurseur a progressé de 0,5% le mois dernier, à 99,8, après une progression de 0,1% en janvier et un recul de 0,1% en décembre.

Les conditions d'activité manufacturière dans la région de Philadelphie s'améliorent nettement en mars, à en croire l'indice 'Philly Fed' calculé par la Réserve fédérale locale, qui ressort à +9 au titre du mois en cours, contre -6,3 en février.

Les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont reculé comme prévu de 0,4% à 4,60 millions d'unités en rythme annualisé en février, à en croire l'Association nationale des agents immobiliers (NAR).

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont augmenté de 5.000 aux Etats-Unis lors de la semaine du 15 mars, à 320.000, selon le Département du Travail.

Grosse surprise hier soir. 'La Réserve fédérale a suggéré la fin de son programme de rachat d'actifs cet automne suivie d'une hausse des taux six mois plus tard', indique Emman Xuereb, trader chez RTFX.

'Le message est clair : il faut penser à normaliser la politique monétaire', souligne Aurel BGC. 'La sensibilité des investisseurs à l'idée d'une possibilité de hausse des taux directeurs montre que le risque de sur-réaction du marché obligataire reste important et qu'il sera très difficile pour Mme Yellen de dégonfler la bulle obligataire sans sur-réaction', ajoute le bureau d'études, pour qui 'le risque politique monétaire refait surface'.

En revanche, comme prévu, elle a dévoilé hier la troisième réduction (ou 'tapering') du montant mensuel alloué à son programme de rachat d'actifs. 'Ce fameux Quantitative Easing 3 ne permettra désormais plus qu'une injection de 55 milliards de dollars chaque mois en vue de soutenir l'économie américaine, contre 65 milliards ces dernières semaines', précise Daniel Gravier, directeur général de XTB France.

Sur le front des valeurs, Zodiac Aerospace s'adjuge 4,6%, après avoir annoncé un chiffre d'affaires de 1.997,9 millions d'euros pour le premier semestre de son exercice 2013/2014, en progression de 9,2% à données publiées. Les analystes mettent en avant un 'bon' niveau de croissance organique.

Crédit Agricole recule de 1,4%, alors que le groupe présente, à l'occasion d'un Investor day, son plan à moyen terme baptisé Crédit Agricole 2016.

Ipsen cède 6,2%, après avoir indiqué que son actionnaire majoritaire, Mayroy, avait décidé de céder environ 7% de son capital via un placement privé.

Gameloft (-0,4%) a publié un résultat net de 7,5 millions d'euros pour l'exercice 2013, contre 9,3 millions d'euros un an plus tôt.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance