BFM Patrimoine

Paris: la parenthèse de volatilité s'est refermée.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La parenthèse de volatilité de jeudi s'est immédiatement refermée et c'est le scénario de stabilité quasi surréaliste des indices en 'intraday' de mardi et mercredi qui s'impose de nouveaux avec un CAC40 qui se repliait a

(CercleFinance.com) - La parenthèse de volatilité de jeudi s'est immédiatement refermée et c'est le scénario de stabilité quasi surréaliste des indices en 'intraday' de mardi et mercredi qui s'impose de nouveaux avec un CAC40 qui se repliait au maximum de 0,5% à 4.420 avant de reprendre le terrain perdu et afficher depuis quelques minutes une hausse de +0,1% (ce qui ramène le bilan hebdomadaire à -0,6%).

Chez nos voisins, les écarts sont tout aussi peu spectaculaires avec le FTSE et le DAX qui perdent ou gagnent entre 0,1 et 0,2%, Milan et Madrid se redressent de 1,2% et +0,8% au lendemain de la plus sévère correction subie depuis 2 mois.

'Les publications macroéconomiques ont refroidi les ardeurs des marchés boursiers', souligne Judith Danan, Head of Sales Trading de CMC Markets France. 'Hier, l'annonce plutôt mitigée des chiffres de croissance en zone euro - seule l'Allemagne affiche une progression du PIB significative - a stoppé l'élan des indices européens, dont certains avaient passé un cap ces derniers jours, stimulés par les messages de la Banque Centrale Européenne.'

'Le marché reste focalisé sur l'échéance du 5 juin prochain, la réunion de la BCE', indique pour sa part Christopher Dembik, analyste financier chez Saxo Banque, qui invite à rester vigilant aux niveaux techniques sur le CAC 40 puisqu'un franchissement de la zone des 4425 points pourrait constituer pour certains investisseurs un signal supplémentaire de vente en direction des 4400 points.

'Au niveau des indicateurs américains, les investisseurs ont eu confirmation d'une reprise cet après-midi du secteur immobilier après un indice NAHB plutôt décevant hier: la hausse de 13,5% des mises en chantier a largement surpassé les estimations les plus optimistes.

L'indice de confiance du consommateur américain 'UMich' s'établit à 81,8 : il s'inscrit donc en baisse par rapport au niveau de 84,1 d'avril, alors que les analystes anticipaient une légère hausse vers 84,5 en moyenne sur le mois en cours.

Sur le front des valeurs, Iliad bondit de près de 5,5%, après avoir annoncé que son chiffre d'affaires avait progressé de plus de 10% au 1er trimestre, pour dépasser un milliard d'euros, à la faveur du succès de ses offres mobiles.

Bouygues s'adjuge 4,5%, alors qu'Orange a déclaré hier soir qu'il examinait les opportunités offertes par la 'recomposition du paysage français des télécoms', ce qui pourrait constituer un message en vue d'une future reprise de Bouygues Telecom.

Nicox grimpe de 2%, après avoir fait état d'un chiffre d'affaires de 1,1 million d'euros au titre du 1er trimestre 2014, contre 100.000 euros pour la même période en 2013.

Du côté des baisses, Valeo cède -4,5% sans raisons convaincantes, Soitec rechute de -6,5% (après une envolée de +60% en un mois) et Eurazeo cède 3,4%, après la publication de résultats de 1er trimestre ayant fait apparaître une 'dynamique d'activité modeste pour Europcar et Elis' selon SG.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance