BFM Patrimoine

Paris: l'indice 'UMich' met du baume au coeur.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La progression surprise de l'indice de confiance de l'Université du Michigan met du baume au coeur des investisseurs à la Bourse de Paris en milieu d'après-midi. Vers 16h20, le CAC40 gagne 0,3% à 3418 points, tandis que le F

(CercleFinance.com) - La progression surprise de l'indice de confiance de l'Université du Michigan met du baume au coeur des investisseurs à la Bourse de Paris en milieu d'après-midi.

Vers 16h20, le CAC40 gagne 0,3% à 3418 points, tandis que le FTSE et le DAX reculent respectivement de 0,3% et de 0,9%, et que le Dow Jones gravite à l'équilibre à Wall Street.

Le moral des ménages américains enregistre une hausse surprise au mois de novembre, à en croire l'indice de confiance 'UMich' qui ressort à 84,9 en estimation préliminaire, contre 82,6 en octobre. Par comparaison, les économistes l'attendaient à peu près stable.

De bon augure pour la consommation américaine durant la période des fêtes, cet indice contrebalance les sujets de préoccupation du moment. 'La problématique à court terme concerne les blocages politiques en Europe et aux Etats-Unis', souligne Barclays Bourse.

Celui-ci met en avant le timing d'une demande d'aide de l'Espagne pour que la BCE puisse intervenir sur les obligations espagnoles, ainsi qu'un report possible à la fin du mois de la décision du versement de l'aide à la Grèce par les partenaires européens.

Concernant les Etats-Unis, Barclays Bourse note les inquiétudes concernant la capacité des Républicains et des Démocrates à trouver un accord pour relever le plafond de la dette.

Toujours du côté des données américaines, les stocks des grossistes ont augmenté de 1,1% en septembre, et les prix à l'importation ont progressé de 0,5% au mois d'octobre.

Sur le plan des valeurs parisiennes, Crédit Agricole chute de 6,8% à 5,5 euros, avec l'annonce d'une perte de 2,8 milliards d'euros au troisième trimestre en raison d'éléments exceptionnels comme la cession d'Emporiki, contre un consensus de -1,8 milliard d'euros.

Lafarge recule de 0,2% à 45,6 euros, après ses résultats sur neuf mois. Le groupe de matériaux de construction note avoir réduit son endettement net de 2,1 milliards sur un an.

Vallourec prend la tête du CAC40 avec un gain de 3,8% à 34,2 euros, profitant d'un relèvement chez UBS de 'vendre' à 'neutre', avec un objectif de cours maintenu à 33 euros.

Teleperformance bondit de 7,1% à 25,4 euros, après avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel en croissance de 17,9% à 579,5 millions d'euros, un chiffre nettement supérieur au consensus qui visait 530 millions.

Les publications de Maurel & Prom (+1% à 11,8 euros) et de SES (+1,9% à 21,8 euros) sont aussi vues d'un bon oeil par la communauté financière, à la différence de celles de Derichebourg (-0,8% à 2,1 euros) et de Rubis (-1,3% à 46 euros).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance