BFM Patrimoine

Paris: Janet Yellen revigore les opérateurs.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La reprise de la dynamique haussière se poursuit après la dernière réunion de la Fed et de très bons chiffres hebdomadaires du chômage américain. A environ 1h30 de la clôture, le CAC 40 engrange 0,8% à 4.467 points. Si

(CercleFinance.com) - La reprise de la dynamique haussière se poursuit après la dernière réunion de la Fed et de très bons chiffres hebdomadaires du chômage américain.

A environ 1h30 de la clôture, le CAC 40 engrange 0,8% à 4.467 points.

Si les interventions de la présidente de la Fed Janet Yellen ont parfois déçu et décontenancé les marchés occidentaux, tel n'a pas été le cas de celle d'hier soir.

'Elle a su, avec un certain brio, canaliser les attentes des investisseurs', corrobore Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, selon lequel 'le processus de durcissement de politique monétaire outre-Atlantique devrait se faire sans perte ni fracas'.

Concrètement, le successeur de Ben Bernanke, manifestement désireuse d'être bien sûre de la reprise du marché de l'emploi américain, dont le redressement, quoiqu'indiscutable, est encore incomplet, a gardé le cap d'une politique monétaire accommodante pour une 'durée considérable'. Les prévisions de croissance ayant été revues à la baisse, cette position semble crédible au chapitre macroéconomique, en sus de favoriser la bonne orientation des marchés actions.

'Fin 2017, l'objectif de taux des Fed funds sera ramené à 3,75%. La 'normalisation' n'est pas pour tout de suite, mais pour 2015. Le timing précis n'a, volontairement, pas été explicité, mais il existe une réelle volonté de la part des membres du FOMC de 'normaliser' la politique monétaire', ont enfin commenté les équipes d'Aurel BGC.

Autre bonne nouvelle, toujours outre-Atlantique : le Département du Travail a recensé 'seulement' 280.000 nouveaux inscrits en chômage, contre 316.000 la semaine précédente et un consensus de 305.000.

De quoi compenser les mauvais chiffres en matière de permis de construire et de mises en chantier en août, ainsi que le repli légèrement plus marqué que prévu de l'indice 'Philly Fed' ce mois-ci à 22,5 points, contre 28 points en octobre.

Pour clore le chapitre macroéconomique, la BCE a annoncé tout à l'heure avoir alloué un montant - inférieur aux attentes - de 82,6 milliards d'euros à 255 contreparties dans le cadre de la première des huit opérations ciblées de refinancement à plus long terme (TLTRO) qui seront conduites jusqu'en juin prochain.

On rappelera également qu'en matière géopolitique l'issue du très attendu référendum sur l'indépendance de l'Ecosse sera connue cette nuit. Le scrutin s'annonce, on le sait, particulièrement serré.

Enfin, s'agissant des valeurs, Faurecia (+4,8% à 27,4 euros, plus forte hausse du SBF 120) est porté par l'initiation du suivi de Credit Suisse à 'surperformance'. Cette bonne nouvelle soutient les titres des autres équipementiers automobiles cotés Montupet (+3,8%), qui publiera ses comptes semestriels demain, Valeo (+2%) et Plastic Omnium (+1,2%).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance