BFM Patrimoine

Paris: gain laborieux, prudence avant Yellen et trimestriels

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Si la bourse de Paris parvient à aligner une 3ème séance de hausse d'affilée, est reste la seule place de l'Eurozone dans ce cas, avec Bruxelles. L'euro-Stoxx50 s'enfonce dans le rouge (-0,2%) dans le sillage de Francfort (

(CercleFinance.com) - Si la bourse de Paris parvient à aligner une 3ème séance de hausse d'affilée, est reste la seule place de l'Eurozone dans ce cas, avec Bruxelles.
L'euro-Stoxx50 s'enfonce dans le rouge (-0,2%) dans le sillage de Francfort (-0,13%) ou de Madrid (-0,9%).
Le CAC40 ne progresse que de +0,2% (à 4.325) et le doit intégralement aux +4,5% de L'Oréal qui a représenté 10% du volume négocié ce lundi.

Le N°1 mondial des cosmétiques grimpe dans de gros volumes à quelques heures de la publication de ses résultats, suite aux spéculations sur le désengagement de Nestlé qui permettrait à l'Oréal de racheter -et de raréfier- ses titres en circulation).
A New York, la prudence et l'indécision règnent à la mi-séance, en cette veille de première intervention de Janet Yellen devant le Congrès: le Dow Jones perd 0,15% alors que le Nasdaq grappille 0,38%... et le 'S&P' affiche -0,05%.
A noter le recul plus marqué (-0,35%) du Russel-2000 et surtout du 'Dow Transport' (-1,35%): ce sont les indices les plus médiatiques qui se comportent le mieux.

Les opérateurs digèrent toujours les chiffres de l'emploi américain publiés vendredi après-midi. Mitigés et difficiles à décrypter, ils ont fait ressortir des créations d'emploi inférieures aux attentes mais un taux de chômage en repli à 6,6% : dans ce contexte paradoxal, le 1er discours de la nouvelle présidente de la Fed (Janet Yellen) demain revêtira un intérêt tout particulier.

'C'est une semaine qui s'annonce importante pour enclencher un rebond ou alors confirmer le début de correction observée depuis le début de l'année', résument les professionnels de Saxo Bank.

'Face à l'absence de visibilité des investisseurs, aux craintes autour des émergents et au risque de déflation, les propos de Mme Yellen seront les market movers de la semaine', estime Aurel BGC. 'En Europe, la semaine sera marquée par une avalanche de publication de résultats d'entreprise', ajoute le bureau d'études.

Il précise que les grandes valeurs comme L'Oréal (aujourd'hui après marché), Michelin, Metro (mardi), Heineken, Edenred, ING, Total, SG (mercredi), KBC, BNP Paribas, Pernod Ricard, Renault, Eni, EDF, Imerys, Publicis, Legrand (jeudi), ThyssenKrupp (vendredi) publieront leurs résultats trimestriels.

Les investisseurs prendront également connaissance de nombreuses statistiques économiques de part et d'autre de l'Atlantique. En revanche, aucune statistique américaine d'importance ne sera diffusée cet après-midi.

Sur le front des valeurs, L'Oréal gagne 4,5%, Sanofi a repris +1,78%, Michelin +1,4%, Vallourec et l'Air Liquide ont fait jeu égal avec +1,3%.
A la baisse, Orange reculait de -1,3%, Renault de -1,4% et Saint Gobain de -1,55%.
A noter la fermeté de l'Euro qui a pris +0,2% face au Dollar à 1,3650 et la poursuite de la hausse de l'once d'or à 1,276$/Oz à New York: la relation symétrique entre la baisse du métal précieux et la hausse des actions semble rompue depuis 1 semaine.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance