BFM Patrimoine

Paris: gagne du terrain avec l'ouverture du Black Friday.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les gains de Wall Street sur les premiers échanges d'une séance écourtée, alors que commence une journée test pour la consommation aux Etats-Unis, dope la tendance à Paris cet après-midi. Un peu après 15h45, le CAC40 pr

(CercleFinance.com) - Les gains de Wall Street sur les premiers échanges d'une séance écourtée, alors que commence une journée test pour la consommation aux Etats-Unis, dope la tendance à Paris cet après-midi.

Un peu après 15h45, le CAC40 progresse de 0,5% à 3516 points, en ligne avec le FTSE et le DAX. Outre Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq affichent des gains du même ordre.

Un certain optimisme semble régner au sujet de ce Black Friday, qui marque le début de la période cruciale des achats de fin d'année aux Etats-Unis.

'Selon comScore, les ventes sur Internet seront en forte hausse pour Thanksgiving, elles ont progressé de 128% sur les cinq dernières années', rapporte un analyste d'Aurel BGC.

Aussi, les difficultés du vieux contient passent temporairement au second plan. Saxo Banque estime 'que les dirigeants européens s'orientaient ce vendredi vers un échec sur le sommet du budget européen pour 2014-2020'.

Quelques bonnes nouvelles viennent aussi égayer la journée en Europe. En France, le climat des affaires dans l'industrie manufacturière a rebondi de trois points.

D'autre part, alors que les économistes attendaient une nouvelle dégradation, le climat des affaires en Allemagne s'est amélioré en novembre, selon l'indice Ifo.

Sur le plan des valeurs, EDF caracole en tête du CAC 40, s'adjugeant 5% à 14,8 euros, après que le conseil d'administration de l'électricien a décidé de verser un acompte sur dividende dès le mois prochain au titre de l'exercice 2012.

Iliad bondit de 2,6% à 132 euros sur le SBF 120, alors que Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur le titre de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer'.

Du côté des baisses, Carrefour recule de 0,9% à 18,7 euros. Les analystes de Nomura ont ramené leur opinion sur les supermarchés européens d'optimiste à 'neutre'.

EADS lâche 1,6% à 24,8 euros, alors que Daimler pourrait être amené à céder sur le marché l'essentiel de sa participation au capital du groupe d'aéronautique et de défense, d'après un article du Handelsblatt.

France Télécom accuse une baisse de 1% à 8,1 euros, tandis qu'UBS a réitéré son opinion 'neutre' sur la valeur et abaissé l'objectif de cours à huit euros, contre 10 euros précédemment.

Alcatel-Lucent perd 1,7% à 91 centimes d'euro, après avoir grimpé de 15,9% en fin de séance jeudi. Selon des rumeurs, l'équipementier télécoms serait en discussions avec Goldman Sachs afin d'obtenir un financement.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance