BFM Patrimoine

Paris: établit un nouveau record annuel.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - L'Euro-Stoxx50 (+1,3% à 2.733) retrace son zénith annuel de fin janvier, le CAC40 établit un nouveau record annuel 'haut la main'. Pour les 'bulls', le chiffre de l'emploi est 'idéal' puisqu'il combine créations d'emplois a

(CercleFinance.com) - L'Euro-Stoxx50 (+1,3% à 2.733) retrace son zénith annuel de fin janvier, le CAC40 établit un nouveau record annuel 'haut la main'.

Pour les 'bulls', le chiffre de l'emploi est 'idéal' puisqu'il combine créations d'emplois abondantes (+236.000) et taux de chômage élevé (7,7% contre 7,9%), ce qui est encore très éloigné de l'objectif de la FED (6,5%). Il ne vient à l'idée de personne qu'au niveau actuel, les 'bonnes nouvelles sont dans les cours' car le consensus haussier est peut-être le plus univoque depuis 30 ans. Il faut souligner que tout le monde a maintenant bien compris que la FED tire les cours pour susciter un 'sentiment de richesse', ce que les salaires sont loin de faire. Le problème, c'est que 80% des actions sont détenues par les 10% d'américains déjà les plus riches et que plus de 50% de la population ne détient aucune action et 40% possède un portefeuille inférieur à 10.000$.

Le Dow Jones prend 60Pts à 14.400Pts (+2,5% sur la semaine), le 'S&P' +0,35% à 1.550Pts et le Dow Transport s'envole de +1% à 6.147Pts.

Le CAC40 (+1,25% à 15H45) vient d'atteindre le palier des 3.850Pts qui pourrait correspondre à un bel objectif moyen terme: le CAC40 vient de reprendre 250Pts en 9 séances et engrange +3,5% sur la semaine (c'est la meilleure depuis mi-novembre).

A 16h00, paraîtront les stocks des grossistes pour janvier, toujours aux Etats-Unis. Le consensus table sur une progression de 0,3%.

Du côté des valeurs, le compartiment auto fait des étincelles avec Fuarecia et Peugeot (+5%) puis Renault (+4,3%). France Télécom prend encore +3,4%, Sté Générale +4%. Hors CAC40, Lagardère grimpe de 5% après avoir annoncé des résultats 2012 en ligne avec les attentes ainsi qu'une cession de sa participation de 7,5% dans EADS d'ici fin juillet, avec une affection de la somme (2,5 milliards d'euros environ) à la rémunération des actionnaires et au désendettement.

Vicat se replie de 1,2% à 44,3 euros, avec un résultat net de 148 millions d'euros pour 2012, en baisse de 23,2% à périmètre et taux de change constants, incluant une part groupe à hauteur de 129 millions d'euros, en baisse de 20,9% à périmètre et taux de change constants.

Jacquet Metal Service perd 1% à 9,2 euros, suite à l'annonce d'un résultat net part du groupe de 0,7 million d'euros pour 2012, intégrant une charge d'impôts comprenant 5,7 millions d'euros d'éléments sans impact sur la trésorerie, principalement liés à la gestion des reports fiscaux déficitaires, contre 20,8 millions d'euros en 2011.Le groupe n'anticipe pas d'amélioration des conditions de marché pour les mois à venir.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance