BFM Patrimoine

Paris: en contact des 4470Pts après les chiffres de l'emploi

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris accélère son mouvement de hausse après la publication du nombre de créations d'emplois aux Etats-Unis en mars, qui confirme la reprise de la première économie mondiale. Le CAC 40 gagne désormais 0,5% à

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris accélère son mouvement de hausse après la publication du nombre de créations d'emplois aux Etats-Unis en mars, qui confirme la reprise de la première économie mondiale. Le CAC 40 gagne désormais 0,5% à 4470 points.

'L'indice reste dans une dynamique haussière avec un objectif à 4520 points à court terme', estiment les analystes de Barclays Bourse. 'Dans l'immédiat, le CAC va devoir franchir la zone de résistance qui se trouve à 4470 points pour accélérer', précisent-ils toutefois.

Le nombre de créations d'emplois dans le secteur non-agricole en mars aux Etats-Unis a été annoncé à 14h30. Les analystes attendaient en moyenne 200.000 créations de postes. Ce sont 192.000 emplois qui ont été créés sur le mois dernier. Ces chiffres viennent conforter l'idée selon laquelle l'économie américaine a fini par retrouver son rythme de croisière en mars après le 'coup de froid' lié à la météo glaciale de janvier et février.

Les Bourses européennes profitent également de la promesse par Mario Draghi d'une prochaine détente de la politique monétaire la Banque centrale européenne (BCE) si l'inflation ne remontait pas dans les prochains mois ou si les conditions économiques devaient se détériorer.

Du coté des valeurs, Rémy Cointreau signe l'une des plus fortes hausses de l'indice SBF 120 avec un gain de presque 5%. Selon le blog Bettaville, l'américain Brown-Forman étudierait depuis plusieurs mois l'acquisition possible du groupe de spiritueux.

Steria lui emboîte le pas (+4,3%) alors que les analystes de Berenberg ont relevé leur recommandation sur la valeur à l'achat avec un objectif de cours de 18,3 euros.

Moody's relève la note de BNP Paribas, passant de 'A2' à 'A1' et l'assortit d'une perspective stable. L'agence de notation justifie sa décision au regard de 'l'amélioration significative du profil de liquidité et de financement' qu'elle s'attend à voir se poursuivre.

Bryan Garnier réitère son opinion d'achat sur LVMH et fixe l'objectif de cours à 167 euros, la valeur restant sur sa liste de préférées. Le bureau d'études met principalement en lumière le potentiel de hausse du titre et sa valorisation attractive.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance