BFM Patrimoine

Paris: de bonne humeur avant les chiffres américains.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Dans l'attente de données américaines prévues en début d'après-midi, le marché parisien confirme sa bonne humeur, profitant d'un regain d'optimisme concernant les perspectives économiques mondiales. En milieu de séance,

(CercleFinance.com) - Dans l'attente de données américaines prévues en début d'après-midi, le marché parisien confirme sa bonne humeur, profitant d'un regain d'optimisme concernant les perspectives économiques mondiales.

En milieu de séance, le CAC40 s'adjuge 0,6% à 4.301 points, tandis que Francfort prend 1,4% et Londres 0,4%, et que les 'futures' présagent une ouverture en hausse à New York. Mardi, le Dow Jones et le Nasdaq ont grimpé de 0,7% et de 1,7% respectivement.

'Les marchés actions saluent les perspectives de la Banque Mondiale pour 2014, dans lesquelles l'institution a relevé ses prévisions de croissance globale', souligne IG, qui pointe aussi la croissance de 0,4% du PIB de l'Allemagne l'année dernière.

Dans le courant de l'après-midi, les investisseurs seront attentifs aux prix à la production industrielle (PPI) pour décembre, à l'indice 'Empire State' de la Fed de New York, puis aux stocks hebdomadaires de pétrole.

Selon Aurel BGC, le noyau dur (hors énergie et alimentation) de l'indice PPI devrait rester quasiment stable en décembre, donnant des arguments aux 'colombes' du FOMC pour prôner un rythme très lent du 'tapering'.

Outre le 'Beige Book' attendu à 20h00 ce soir, 'les investisseurs pourront s'intéresser au discours du président de la Fed de Chicago, Charles Evans, également attendu en fin de journée', ajoute-t-on chez Saxo Banque.

En attendant, on notera que Bank of America bat le consensus sur les trois derniers mois de l'année, profitant à la fois de revenus bien orientés, de l'effet de ses réductions de coûts opérationnels et de l'amélioration de la qualité du crédit.

Cette annonce ne peut que conforter la bonne tenue des valeurs bancaires à Paris : toutes trois dans le haut du CAC40, Société Générale prend 3,3% à 46,1 euros, Crédit Agricole 2,3% à 10,5 euros et BNP Paribas 2,1% à 58,9 euros.

Kering prend 1,4% à 148,2 euros, aidé par Bryan Garnier qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'achat' : il juge le risque de baisse limité sur le titre, pour lequel il laisse sa valeur intrinsèque ('fair value') inchangée à 178 euros.

A l'inverse, les valeurs de nature défensive se trouvent plutôt délaissées par les opérateurs, à l'image de Danone (-1% à 51,1 euros), Pernod Ricard (-0,9% à 80,4 euros), Carrefour (-0,6% à 28,1 euros) et L'Oréal (-0,6% à 121,7 euros).

Hors CAC40, Casino recule de 0,4% à 84,3 euros, au lendemain d'un chiffre d'affaires pourtant en croissance organique hors essence et hors effet calendaire de +8,5% au quatrième trimestre (contre +6,5% au troisième trimestre).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance