BFM Patrimoine

Paris: cherche à obtenir des précisions.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - L'indice parisien évolue non loin de l'équilibre, bien décidé à ne pas prendre trop de risques avant de connaître les intentions de la Fed. Vers 16h30, le CAC 40 s'adjuge 0,1% à 4062 points, tandis que le FTSE et le DAX a

(CercleFinance.com) - L'indice parisien évolue non loin de l'équilibre, bien décidé à ne pas prendre trop de risques avant de connaître les intentions de la Fed.

Vers 16h30, le CAC 40 s'adjuge 0,1% à 4062 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,8% et 0,2%.

Elles viennent de paraître. Les ventes de logements neufs ont plongé bien plus que prévu au mois de juillet aux Etats-Unis, selon les chiffres du Département du Commerce.Elles ont en effet reculé de 13,4% le mois dernier, à 394.000 unités en rythme annualisé. Par comparaison, économistes et analystes tablaient pour leur part sur un rythme de 487.000 unités en juillet.

Les investisseurs suivent le symposium de la Réserve fédérale américaine, qui réunit les banquiers centraux à Jackson Hole, dans le Wyoming.

'Mais en l'absence de Mark Carney, de Ben Bernanke et de Mario Draghi, on peut se demander si la réunion aura autant d'impact qu'au cours des années précédentes', s'interroge le courtier britannique IG.

Ce matin, le marché a appris que l'économie allemande s'est accrue de 0,7% au deuxième trimestre, conformément à une précédente estimation, montrent des chiffres détaillés publiés par l'Office fédéral de la statistique.

Le PIB du Royaume Uni a pour sa part augmenté de 0,7% au deuxième trimestre 2013 par rapport au premier, selon l'office national de statistiques qui relève donc de 0,1 point son estimation préliminaire (+0,6%).

Barclays Bourse résume la situation inextricable à laquelle le marché doit faire face. 'Le problème des investisseurs actuellement est le suivant: un rebond trop marqué de l'économie américaine pourrait entraîner une réduction plus rapide que prévu des rachats d'actifs de la part de la banque centrale américaine (Fed), situation qui entraînerait une remontée trop rapide des taux d'intérêts... ce qui pénaliserait le marché immobilier américain, entraînerait une baisse des valeurs des obligations et de l'ensemble des actifs ainsi que de la solvabilité des ménages américains... ce qui finirait par remettre en cause la reprise américaine... CQFD!'.

Les gérants suivront donc l'évolution des taux d'intérêts dans les prochaines semaines ainsi que les publications macroéconomiques qui devraient apporter des précisions sur la dynamique de la reprise économique observée dans les récentes publications (PIB du deuxième trimestre et PMI du mois d'août).

Sur le front des valeurs, Air Liquide s'adjuge 1% à 105,2 euros, après avoir été relevé à l'achat par les analystes de Deutsche Bank.

Technip se replie de 0,3% à 87,2 euros, après avoir remporté auprès de Shell un contrat pour l'ingénierie, la fourniture des équipements et l'installation pour le développement des infrastructures sous-marines du champ Stones.

Safran avance de 0,5% à 43,9 euros, suite à l'annonce d'un accord définitif avec Allied Motion Inc pour la cession de sa filiale américaine Globe Motors Inc, sur la base d'une valeur d'entreprise évaluée à 90 millions de dollars.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance