BFM Patrimoine

Paris: autour de l'équilibre après Mario Draghi.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris fluctue autour de son équilibre cet après-midi, la réunion de la BCE n'ayant pas révélé de surprise. Vers 15h45, le CAC40 cède 0,1% à 3402 points, tandis que le FTSE et le DAX restent à peu près stab

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris fluctue autour de son équilibre cet après-midi, la réunion de la BCE n'ayant pas révélé de surprise. Vers 15h45, le CAC40 cède 0,1% à 3402 points, tandis que le FTSE et le DAX restent à peu près stables et que le Dow Jones ouvre sur un gain de 0,3%.

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé de ne pas modifier ses taux directeurs, à l'issue de la réunion mensuelle de son conseil des gouverneurs qui s'est tenue exceptionnellement près de Ljubljana, en Slovénie.

Le conseil des gouverneurs a maintenu à 0,75% le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement dans la zone euro. Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal reste à 1,5%, et celui de la facilité de dépôt, à zéro.

Sans réaction après cette annonce sans réelle surprise, les marchés n'ont guère bougé non plus après une conférence de presse de Mario Draghi dépourvue de nouveaux éléments.

On notera seulement que le président de la BCE s'est félicité des efforts accomplis par certains pays pour mettre en oeuvre rapidement les bonnes réformes structurelles, invitant implicitement l'Espagne à demander le programme d'aide.

Du côté de l'économie américaine, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté la semaine dernière, à 367.000 contre 363.000 la semaine précédente (chiffre révisé d'une estimation initiale de 359.000 pour la semaine du 22 septembre).

Doivent encore être dévoilées les commandes à l'industrie pour août (16h00), attendues en repli de 2,5%, puis le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed (20h00).

Sur le front des valeurs, Capgemini accuse une baisse de 3,3% à 31,6 euros, après que la directrice générale de HP, Meg Whitman, a déclaré s'attendre à de nouvelles difficultés au cours de l'exercice fiscal 2013.

Eurofins grimpe de 2,4% à 122 euros, le prestataire de services de bioanalyse ayant indiqué avoir finalisé avec succès son plan d'expansion de laboratoires pour l'année 2012.

Casino recule de 0,9% à moins de 70 euros, tandis qu'UBS a réduit son objectif de cours de 70 à 67 euros, après avoir revu à la baisse ses prévisions de résultats pour le distributeur.

Cegedim grimpe de 6,4% à 15,9 euros, au lendemain d'un accord de ses banquiers afin de réajuster ses covenants bancaires, accord que Gilbert Dupont a salué par un relèvement d'opinion et d'objectif de cours.

Bastide recule de 2,8% à 7,3 euros, au lendemain de la publication, par le prestataire de soins à domicile, de résultats en deçà des attentes au titre de son exercice 2011-2012.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance