BFM Patrimoine

Paris: attend Mario Draghi.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les rendez-vous très attendus par les investisseurs ces dernières heures n'ont finalement pas créé de remous sur le marché. Vers 14h00, le CAC 40 gravite à l'équilibre à 4262,8 points, tandis que le FTSE et le DAX avance

(CercleFinance.com) - Les rendez-vous très attendus par les investisseurs ces dernières heures n'ont finalement pas créé de remous sur le marché.

Vers 14h00, le CAC 40 gravite à l'équilibre à 4262,8 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,2% et 0,3%.

La Banque centrale européenne a laissé ses taux directeurs inchangés jeudi, résistant aux appels de certains investisseurs appelant à des mesures visant à contrer la menace de la déflation.

Lors de la réunion qui s'est tenue ce jour, le conseil des gouverneurs de la BCE a laissé son principal taux d'intérêt des opérations de refinancement à 0,25%, sa facilité de prêt marginal à 0,75% et sa facilité de dépôt à 0%.

Par ailleurs, à l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire, la Banque d'Angleterre (BoE) a de nouveau annoncé un maintien de son programme de rachats d'actifs à 375 milliards de livres et de son taux de référence de 0,50%.

A 14h30, débutera la traditionnelle conférence de son Président Mario Draghi et paraîtront aussi les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, attendues en repli autour de 320.000.

'Dans un contexte macroéconomique plus favorable dans les pays développés (le FMI va réviser à la hausse sa prévision de croissance mondiale d'ici trois semaines), les investisseurs vont chercher à trouver des catalyseurs microéconomiques (résultats d'entreprises) pour justifier une poursuite de la hausse sur les indices actions', estime Barclays Bourse, rappelant qu'Alcoa donne le coup d'envoi de la saison des résultats ce soir.

Les gérants soulignent par ailleurs que, selon les Minutes de la dernière réunion des 17 et 18 décembre de la Fed dévoilées hier soir, la plupart des participants ont indiqué qu'il fallait adopter un rythme mesuré concernant la politique de réduction des rachats d'actifs de la Fed. 'Les prochaines réductions de rachat d'actifs ne suivront pas une trajectoire prédéterminée et dépendront de l'évolution de la conjoncture', précisent-ils.

Aurel BGC ajoute que 'le document ne fournit pas d'élément supplémentaire sur le rythme et le timing de cette réduction'. Ainsi, 'les décisions seront prises de manière pragmatique, en fonction du comportement du marché obligataire et des indicateurs économiques'.

Sur le front des valeurs, Arkema perd 3,2%, après avoir ajusté à la baisse ses prévisions pour 2013 en raison d'événements exceptionnels et de volumes plus faibles qu'attendus de gaz fluorés.

Havas cède 2,9%, suite à l'annonce du départ de David Jones, le patron d'Havas Worldwide. C'est Yannick Bolloré qui reprendra ses fonctions.

Derichebourg perd 0,6%, après avoir terminé son exercice 2012/2013, clos le 30 septembre dernier, sur une perte nette part du groupe de 32,1 millions d'euros contre un bénéfice de 46,5 millions un an plus tôt.

Danone (-0,8%) a annoncé vouloir fixer les conditions de la poursuite de sa collaboration avec Fonterra et engage des procédures juridiques.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance