BFM Patrimoine

Paris: atonie de rigueur avant France-Allemagne.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris continue d'évoluer en légère baisse à environ 1h30 de la clôture. La séance est particulièrement calme à l'approche du quart de finale de Coupe du Monde France-Allemagne alors que Wall Street est ferm

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris continue d'évoluer en légère baisse à environ 1h30 de la clôture. La séance est particulièrement calme à l'approche du quart de finale de Coupe du Monde France-Allemagne alors que Wall Street est fermé pour cause de Fête Nationale américaine.

Vers 16h00, le CAC 40 abandonne 0,2% à 4.482 points.

Les opérateurs reprennent une partie de leurs bénéfices après la forte hausse d'hier (+1%), consécutive aux très bons chiffres mensuels de l'emploi américain, et retiennent leur souffle à moins de deux heures du quart de finale de Coupe du Monde France-Allemagne.

Une affiche que les analystes de Goldman Sachs avaient prédite dans leur étude 'The World Cup and Economics 2014' - le seul quart de finale qu'ils avaient correctement anticipé - et pour laquelle ils tablent sur une victoire de la Mannschaft deux buts à un.

Seule donnée macroéconomique notable du jour, mais qui n'a eu aucun impact sur la tendance, les commandes à l'industrie ont reculé de 1,7% en Allemagne en mai, après une progression de 3,8% en avril, a révélé ce matin Destatis, l'office statistique national. Ce tarissement s'explique surtout par l'érosion de la demande nationale.

Concernant les valeurs, Trigano flambe de 8,4% à 8,5 euros après la publication de son chiffre d'affaires du troisième trimestre, en augmentation de 8,5% en glissement annuel à 277,2 millions d'euros.

En hausse de 2,1%, TF1 bénéficie notamment d'une recommandation favorable de Citi. Le courtier a réitéré aujourd'hui sa recommandation 'achat' sur le groupe de télévision et estime que le marché n'apprécie pas pleinement ses qualités.

Leader du CAC 40, Alstom engrange quant à lui 1,2% alors que l'AMF a considéré hier que l'Etat et Bouygues agissaient de concert et qu'une OPA devrait être lancée si le seuil des 30% du capital venait à être franchi.

Malgré 'seulement' 290 commandes nettes au premier semestre, soit 209 de moins que son concurrent Boeing, Airbus Group surperforme également le marché parisien avec une hausse de 0,8% à l'approche de la cloche.

A l'exception de Crédit Agricole, qui a vu sa notation 'A' reconduite par Fitch, les bancaires sont a contrario mal orientées, BNP Paribas (-2,3%) et Société Générale (-2,6%), qui accentuent leur repli boursier, accusant les deux plus importantes baisses du CAC 40.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance