BFM Patrimoine

Paris: +1,5% et enfin les 1ers habillage de bilan pour 2013?

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le calme règle à la mi-séance à Wall Street (après une séance de vendredi marquée par un accès de volatilité). Wall Street avait rapidement repris +1% au cours des premiers échanges (au lieu de +0,6% anticipé) grâce

(CercleFinance.com) - Le calme règle à la mi-séance à Wall Street (après une séance de vendredi marquée par un accès de volatilité). Wall Street avait rapidement repris +1% au cours des premiers échanges (au lieu de +0,6% anticipé) grâce à une forte hausse de l'indice de productivité aux Etats Unis au 3ème trimestre (3% contre 1,9% en 1ère estimation et 2,8% attendu) mais à mi-séance, le Dow Jones ne s'adjuge plus que +0,84%, le 'S&P' et le Nasdaq gagnent +0,6 à 0,65% et le Russel-2000 +0,75%.

La bourse de Paris a bénéficié d'un petit coup de pouce +0,1% au moment du 'fixing', ce qui porte la hausse du jour à tout près de +1,5% (à 4.120Pts). Le CAC40 avait pourtant ouvert en repli après la chute de -1,6% de Tokyo et le tassement du PMI (-0,3%) chinois au mois de décembre.

Le CAC40 refranchit nettement le palier des 4.100 après avoir culminé vers 15H45 sous 4.129Pts (rappel: l'indice a perdu -5,6% depuis début décembre). Les places européennes prennent +1,85% en moyenne dans le sillage de Francfort et Madrid (+1,7%) puis Milan (+2,34%).

L'ampleur de ces gains peut difficilement s'expliquer par les seuls chiffres économiques du jour: les gérants semblent avoir exploité la première opportunité de tirer les cours pour commencer les habillages de bilan de fin d'année.

Les opérateurs semblent faire le pari -à 48H du communiqué final du FOMC- que la FED va se donner un peu de temps pour déclencher le 'tapering' (même si elle confirme se préparer à réduire le 'QE-3'): ce serait donc Janet Yellen qui le mettrait en oeuvre en mars prochain comme 70% des opérateurs s'y attendent. L'aspect le plus spectaculaire des chiffres américains du jour concerne la chute de -1,4% des coûts salariaux unitaires, preuve que les entreprises US excellent à faire 'toujours plus avec moins d'effectifs'.

La production industrielle s'affiche en hausse de +1,1% (au lieu de +0,6% anticipé) et l'indice 'Empire State' de la FED de New Yotk ressort symboliquement du rouge.

Toujours à classer parmi les bonnes nouvelles du jour, l'indice PMI composite Markit de l'activité globale dans l'Eurozone, selon sa dernière estimation flash, se redresse de 51,7 en novembre à 52,1 en décembre, se rapprochant ainsi du plus haut de 27 mois enregistré en septembre.

A l'inverse, le recul de l'activité s'est renforcé dans le secteur privé français au mois de décembre, à en croire la dernière enquête PMI de Markit (de 48,1 vers 47). Les chiffres sont également mitigés en Allemagne avec un PMI 'composite' en recul de 0,3Pts à 55,2 (le PMI des 'services chutant de 55,7 vers 54).

Sur le plan des valeurs, Gemalto est en tête avec +4%, devant Schneider (+3,75%), Saint Gobain (+3,15%), Total et Lafarge (+2,9%) puis EADS et Vivendi +2,75%. Klépierre grimpe de 1,4% suite à la signature d'un protocole d'accord sur la cession de 127 galeries commerciales à Carrefour. La valeur totale de la transaction devrait représenter deux milliards d'euros.

Peugeot (-4%) a poursuivi son repli, après avoir chuté de 22% la semaine dernière.

ArcelorMittal abandonnait 2%, alors que les analystes de Nomura ont décidé d'abaisser leur recommandation sur le titre.

Poncin Yachts grimpait de 3,4%, après avoir publié un résultat net de 0,15 million d'euros au titre de 2012-2013, contre une perte de 2,5 millions sur l'exercice précédent.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance