BFM Patrimoine

Panda Power s’apprête à construire une centrale électrique de 859 MW à Brandywine, dans le Maryland

BFM Patrimoine

Cette centrale, qui fournira au Maryland des capacités supplémentaires nécessaires, permettra d'alimenter jusqu'à 859 000 foyers Il s'agira d'une des centrales électriques les plus propres et les

Cette centrale, qui fournira au Maryland des capacités supplémentaires nécessaires, permettra d'alimenter jusqu'à 859 000 foyers

Il s'agira d'une des centrales électriques les plus propres et les plus efficaces du pays, et son profil bas permettra de minimiser les lignes de visibilité

  • La centrale devrait contribuer jusqu'à 1,2 milliard USD à l'économie de la région et créer entre 700 et 800 emplois de construction

Panda Power Funds a annoncé aujourd'hui son intention de construire, de posséder et d'exploiter une centrale électrique à cycle combiné d'une capacité de 859 mégawatts, dans une zone industrielle de Brandywine, dans le Maryland. Une fois terminée, la centrale alimentée au gaz naturel sera en mesure de répondre aux besoins d'environ 859 000 foyers basés dans la région métropolitaine du Grand Maryland/Washington D.C. Pour la phase de construction et les 10 premières années d'exploitation de la centrale, on prévoit que le complexe contribuera à hauteur d'environ 1,2 milliard USD à l'économie de la région.

À la pointe du progrès, la centrale Panda Mattawoman utilisera les technologies de contrôle des émissions les plus récentes et les plus avancées qui soient, qui feront d'elle l'une des centrales alimentées au gaz naturel les plus propres et les plus performantes du pays.

  • « Il est clair que les représentants de l'État du Maryland cherchent à répondre aux besoins de demain, et nous nous réjouissons à la perspective de travailler ensemble pour améliorer la fiabilité future de l'alimentation électrique de la région », a déclaré Todd W. Carter, président et associé principal de Panda Power Funds. « Nous nous réjouissons également d'approfondir notre relation avec la communauté locale et d'aider à faire en sorte que la centrale de Mattawoman constitue un élément positif pour toutes les personnes concernées. »

« Ce projet nous ravit », a déclaré quant à lui Gwen S. McCall, président et chef de la direction de la Prince George's County Economic Development Corporation. « Cette centrale électrique va avoir un impact significatif sur l'économie de notre région pendant les années à venir. Elle va nous permettre d'élargir l'assiette fiscale et d'accroître la masse salariale, ce qui devrait engendrer des revenus pour les entrepreneurs indépendants, les fournisseurs, les entreprises d'ingénierie, les hôtels, les restaurants, les détaillants et toutes sortes d'autres activités commerciales. On estime que la centrale devrait permettre de créer entre 700 et 800 emplois de construction, ainsi que 25 emplois directs pour l'exploitation du site et 32 emplois indirects pour le soutien de celui-ci. C'est une excellente nouvelle pour la région sud du Maryland. »

Selon M.H. Jim Estepp, président et chef de la direction de la Greater Prince George's Business Roundtable, les représentants de Panda se sont continuellement efforcés de tendre la main aux dirigeants locaux depuis le début de la procédure de sélection du site. « Ils ont vraiment écouté ce que les personnes des comtés de Prince George et de Charles avaient à leur dire, et ont su incorporer ce qu'ils avaient appris dans la conception de la centrale. »

  • Panda a pris soin de minimiser les impacts pour la communauté locale. La centrale sera localisée dans une zone industrielle lourde déjà existante de type « I-2 » et non dans une zone rurale, afin de préserver la valeur des résidences. Afin de réduire les lignes de visibilité, le profil du site sera l'un des plus bas parmi toutes les centrales électriques construites aux États-Unis. À titre de comparaison, la centrale mesurera 8 mètres de moins en hauteur qu'un radar météorologique situé à proximité. Elle sera située à environ 500 mètres de la route la plus proche, et sera fortement protégée par des arbres, des talus et des travaux d'aménagement paysager qui permettront de la soustraire à la vue.

La centrale de Mattawoman adoptera par ailleurs un programme « zéro rejet liquide », et comme elle n'aura pas besoin d'apporter ses eaux usées à une installation de traitement, cela permettra d'éviter le déversement de substances nocives dans la baie de Chesapeake. En outre, il n'y aura pas besoin d'utiliser de l'eau potable pour l'exploitation de la centrale. À la place, pour ses besoins de refroidissement, celle-ci fera appel à des eaux usées municipales recyclées, afin de préserver l'apport naturel en eau potable de l'État.

La centrale de Panda Mattawoman sera localisée entre une route de l'US Air Force et la ligne ferroviaire CSX, à l'embranchement Brandywine Road. La construction de Mattawoman devrait prendre environ 30 mois, en fonction des conditions de financement, des autorisations réglementaires et autres.

À propos de Panda Power Funds, LP

Panda Power Funds, fondée en 2010, est une société de capital-investissement dont le siège social se trouve à Dallas, au Texas et qui dispose de la capacité interne nécessaire pour localiser des sources d'approvisionnement, développer, acquérir, financer et exploiter des installations de production d'électricité à grande échelle alimentées au gaz naturel. La société possède une centrale électrique à cycle combiné qui est actuellement construite en deux phases à Temple, au Texas, d'une capacité totale de 1 516 mégawatts et une centrale électrique à cycle combiné de 758 mégawatts en cours de construction à Sherman, au Texas. La société vient de construire un parc solaire à l'échelle commerciale de 20 mégawatts à Pilesgrove, dans le New Jersey — l'un des parcs solaires les plus importants du nord-est des États-Unis. Pour de plus amples informations sur Panda Power Funds, veuillez consulter www.pandafunds.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Photos/Galerie multimédia disponibles: http://www.businesswire.com/multimedia/home/20130819006348/fr/

Panda Power Funds
Bill Pentak, 972-361-2000 breakingnews@pandafunds.com

Business Wire