BFM Patrimoine

Pacific Drilling annonce ses résultats du deuxième trimestre 2013

BFM Patrimoine

Pacific Drilling S.A. (NYSE :  PACD) : Le bénéfice net hors charges (a) liées à notre refinancement de dette pour le deuxième trimestre 2013 s'élevait à 21,0 millions USD soit 0,10 USD par action di

Pacific Drilling S.A. (NYSE : PACD) :

  • Le bénéfice net hors charges (a) liées à notre refinancement de dette pour le deuxième trimestre 2013 s'élevait à 21,0 millions USD soit 0,10 USD par action diluée, en hausse de 40 % par rapport au bénéfice net de 15,1 millions USD soit 0,07 USD par action au premier trimestre 2013
  • Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2013 s'élevait à 176,8 millions USD, contre 175 millions USD au premier trimestre 2013
  • Les coûts directs d'exploitation liés aux plateformes de forage, nets des frais remboursables, étaient de 164 000 USD par jour au deuxième trimestre 2013, contre 178 000 USD par jour au premier trimestre 2013.
  • Le BAIIA ajusté(b) du deuxième trimestre 2013 s'élevait à 85,5 millions USD, en hausse de 7,2 % par rapport à un BAIIA ajusté de 79,7 millions USD au premier trimestre 2013
  • Nous avons clôturé 2 milliards USD de transactions de refinancement ; notre disponibilité engagée inutilisée est désormais de 1,2 milliard USD

La société Pacific Drilling S.A. (NYSE : PACD) a annoncé aujourd'hui un chiffre d'affaires de 176,8 millions USD pour les trois mois clos le 30 juin 2013, par rapport à un chiffre d'affaires de 175,0 millions USD pour le premier trimestre 2013 et 156,8 millions USD pour le deuxième trimestre 2012.

Le bénéfice net hors charges liées à notre refinancement de dette pour le deuxième trimestre 2013 s'élevait à 21,0 millions USD soit 0,10 USD par action diluée, en hausse de 5,9 millions USD, soit 40 %, par rapport au bénéfice net du trimestre précédent. La société a déclaré une perte nette de 45,6 millions USD pour les trois mois clos le 30 juin, 2013, dont 66,6 millions USD de charges non récurrentes liées au refinancement de notre Accord d'installations de projet (PFA). Ces charges non récurrentes comprenaient principalement 38,2 millions USD de dépenses de résiliation de swap et une radiation non monétaire de coûts de financement différés non amortis de 27,6 millions USD. Les rapprochements du bénéfice net hors charges et du BAIIA ajusté à la perte nette déclarée sont inclus dans les annexes qui accompagnent ce communiqué.

Le PDG de la société, Chris Beckett, a commenté en ces termes : « Nous avons connu un solide troisième trimestre consécutif de résultats en continuant à concentrer notre attention sur le temps de disponibilité opérationnelle et l'optimisation des dépenses de forage. Ceci renforce notre conviction qu'une focalisation exclusive sur une flotte en eau très profonde cohérente d'actifs modernes peut générer des résultats opérationnels et financiers parmi les meilleurs de l'industrie. Les flux de trésorerie projetés générés par notre flotte, ainsi que les transactions financières récentes qui nous apportent un financement à faible coût à long terme, rassurent encore plus notre société en ce qui concerne sa capacité à commencer à distribuer des dividendes dès 2015 tout en continuant à développer la flotte ».

Au sujet du marché des navires de forage en eau très profonde, M. Beckett a ajouté, « Nous continuons à constater une préférence marquée des clients pour des navires de forage en eau très profonde haut de gamme, comme le démontrent les tout derniers affrètements. La bifurcation dans les tarifs journaliers et l'utilisation des actifs entre les navires de forage plus efficaces de la toute dernière génération et les plateformes de forage plus anciennes de la 5e génération et de la génération précédente démontrent l'avantage significatif que constitue l'exploitation d'une flotte moderne en termes de marketing. Pendant les six premiers mois de l'année, nos clients ont attribué des contrats de forage aux plateformes de forage de la toute dernière génération à un rythme soutenu, supérieur à celui des six premiers mois de 2012 en termes de plateformes de forage/an. Nous envisageons une continuation de ce marché dynamique au cours des prochains mois et considérons que cette croissance soutenue de la demande pour des navires de forage en eau très profonde et la préférence qui existe pour les plateformes de forage les plus modernes vont générer des contrats attrayants pour le Pacific Meltem et le Pacific Zonda ».

Commentaire financier et opérationnel concernant le deuxième trimestre 2013

Le chiffre d'affaires du forage à forfait s'élevait à 176,8 millions USD au deuxième trimestre 2013, dont un amortissement de 17,3 millions USD du produit constaté d'avance. Au cours des trois mois clos le 30 juin 2013, notre flotte de quatre navires de forage en exploitation a réalisé un coefficient d'efficacité moyen (c) de 90,2 % contre 90,3 % au premier trimestre 2013. Au cours du deuxième trimestre, le Pacific Mistral a fait l'objet de mises à niveau d'équipement requises par les contrats qui ont entraîné environ 20 jours d'immobilisation, représentant une réduction de 4,8 % du coefficient d'efficacité de la flotte pour le trimestre.

Les dépenses de forage à forfait du deuxième trimestre 2013 s'élevaient à 79,5 millions USD contre 84,5 millions USD pour le premier trimestre 2013. Les dépenses de forage à forfait du deuxième trimestre 2013 incluaient 9,7 millions USD d'amortissement de coûts de mobilisation différés et 5,9 millions USD de coûts de support à terre et autres coûts de cette nature. Les coûts directs d'exploitation journaliers liés aux plateformes de forage, à l'exclusion des frais remboursables qui sont intégralement recouvrés dans nos revenus, représentaient en moyenne 164 000 USD au deuxième trimestre 2013, contre 178 000 USD au premier trimestre 2013. Le trimestre a bénéficié d'une baisse des dépenses de maintenance du Pacific Mistral et du Pacific Santa Ana encourues pendant l'achèvement des mises à niveau d'équipement requises et d'ajournement des projets de maintenance du Pacific Scirocco et du Pacific Santa Ana au troisième trimestre. En outre, cette baisse démontre la priorité soutenue que nous accordons à la gestion de nos dépenses d'exploitation et représente l'amélioration continue de notre flotte livrée et pleinement opérationnelle. Les coûts journaliers remboursables moyens représentaient 11 500 USD par plateforme de forage au deuxième trimestre 2013 contre 14 000 USD pour le premier trimestre 2013.

Les intérêts débiteurs du deuxième trimestre 2013, excluant 38,2 millions USD de coûts de résiliation de swap non-récurrents encourus en rapport à notre refinancement de dette, étaient de 21,7 millions USD contre 22,8 millions USD pour le premier trimestre 2013.

Le BAIIA ajusté du deuxième trimestre 2013 s'élevait à 85,5 millions USD, contre un BAIIA ajusté de 79,7 millions USD au premier trimestre 2013 La marge du BAIIA ajusté (d) pour le deuxième trimestre 2013 était de 48,3 % contre 45,6 % au trimestre précédent.

Situation de trésorerie et dépenses en immobilisations

Nos soldes de trésorerie au 30 juin 2013 étaient de 603 millions USD et notre dette active était de 2,3 milliards USD.

Au cours du deuxième trimestre 2013, nos dépenses en capital étaient de 83 millions USD dont 54 millions USD étaient liés à la construction de nos nouveaux navires de forage et dont 24 millions USD étaient des intérêts capitalisés. Les autres dépenses sont essentiellement liées aux mises à niveau requises par les contrats de nos plateformes de forage en exploitation qui sont partiellement ou intégralement remboursées par nos clients. Hors intérêts capitalisés et mises à niveau d'actifs remboursées par les clients, nous estimons que les autres dépenses en capital nécessaires pour compléter la construction de nos quatre nouveaux navires de forage s'élèveront à 1,9 milliard USD environ.

Au cours du deuxième trimestre 2013, nous avons clôturé trois transactions financières totalisant 2 milliards USD, dont une partie a été utilisée pour rembourser intégralement 1,35 milliard USD en souffrance sur notre PFA. De nos facilités de crédit existantes, 1,2 milliard USD reste inutilisé et nous retenons une capacité de lettre de crédit de 103 millions USD.

William Restrepo, Directeur financier de la société, a déclaré : « Ces transactions de financement nous ont permis de bloquer des taux de financement historiquement bas pendant une période moyenne de 6 ans, réduisant le taux d'intérêt moyen de notre dette à environ 5,6 % dès que nos facilités sont intégralement épuisées. Nous avons également pu améliorer notre liquidité en éliminant nos besoins en encaisse affectée, en réduisant significativement les paiements d'amortissement, en ajoutant une facilité de crédit renouvelable et en étendant notre profil de remboursement de dette ».

Comme indiqué précédemment, nous comptons obtenir un nouveau financement de dette avant de rembourser les obligations non adossées privilégiées de février 2015 et de prendre livraison du Pacific Zonda le 31 mars 2015.

Mises à jour des projections 2013

Le tableau suivant résume nos projections pour le deuxième semestre 2013 pour certains postes :

Poste Fourchette Coefficient d'efficacité 92 % - 95 % Dépenses d'exploitation directes liées aux plateformes de forage

173 000 USD - 178 000 USD

Excluant les dépenses remboursables, par plateforme de forage par jour

Dépenses remboursables moyennes minimum, par plateforme de forage par jour 7 000 USD Coûts à terre et autres coûts de soutien par plateforme de forage par jour 17 000 USD - $19 000 USD Ventes, frais généraux et administratifs 27 millions USD - 29 millions USD Impôt sur le revenu en pourcentage du contrat total

3,0 % - 4,0 %

Chiffre d'affaires de forage

* Ces frais remboursables incluent des postes ponctuels ainsi que des postes récurrents qui sortent du domaine initial de notre contrat et le taux journalier contractuel initial correspondant. Nous encourons ces frais pour le compte de nos clients qui nous les remboursent intégralement par la suite. Ces frais remboursables sont parfois importants et ils fluctuent souvent sensiblement d'une période à l'autre en fonction des besoins de nos clients.

Nos projections en termes de coefficient d'efficacité incluent l'hypothèse d'environ 20 à 30 jours de temps d'immobilisation au total, prévu et imprévu, par trimestre.

Des échéanciers actualisés de l'amortissement escompté du produit constaté d'avance, de l'amortissement des coûts de mobilisation reportés, des dépenses d'amortissement et d'intérêt de notre financement existant ainsi que des dépenses en capital sont inclus dans la sous-section « Investor Toolkit » de la section « Investor Relations » de notre site Web www.pacificdrilling.com.

Veuillez noter que les projections fournies ci-dessus sont basées sur les attentes actuelles de la direction quant à l'avenir ainsi que sur des hypothèses tant énoncées qu'implicites. Ces projections ne présentent aucune forme de garantie, assurance ou promesse que les objectifs décrits seront effectivement atteints. Les conditions et hypothèses réelles sont sujettes à modification. Les projections présentées ci-dessus sont assujetties à toutes les mises en garde et restrictions décrites sous la rubrique « Déclarations prévisionnelles » du présent communiqué de presse.

Notes de bas de page

(a) Le bénéfice net hors charges est une mesure non-PCGR. Veuillez vous reporter au rapprochement, dans la suite de ce communiqué de presse, de la perte nette au bénéfice net hors charges ainsi qu'à la déclaration indiquant pourquoi la direction estime que la mesure non-PCGR fournit des informations utiles aux investisseurs.

(b)Le BAIIA ajusté est une mesure non-PCGR. Veuillez vous reporter au rapprochement, dans la suite de ce communiqué de presse, de la perte nette au BAIIA ajusté ainsi qu'à la déclaration indiquant pourquoi la direction estime que la mesure non-PCGR fournit des informations utiles aux investisseurs.

(c) Le coefficient d'efficacité est défini comme les revenus de contrat à taux journalier réels (hors frais de mobilisation, remboursements de mises à niveau et autres sources de revenus) divisés par les revenus maximum de contrat à taux journalier qui auraient été générés pendant la période visée.

(d) La marge de BAIIA ajusté est définie comme le BAIIA ajusté divisé par les revenus de forage à forfait et est une mesure de la performance opérationnelle de notre flotte.

Conférence téléphonique

Pacific Drilling tiendra une conférence téléphonique à 10 h 00 (heure centrale d'été des États-Unis), le jeudi 8 août 2013 pour discuter de ses résultats du deuxième trimestre 2013. Pour y participer, composez le +1 719-325-2275 ou le 1-888-481-2862 et indiquez le code de confirmation 1121261 cinq à dix minutes environ avant l'heure prévue pour la conférence. La conférence sera également diffusée en direct sur Internet en mode écoute uniquement. On pourra y accéder via un lien dans la sous-section « Events & Presentations » de la section « Investor Relations » du site Internet de la société à l'adresse www.pacificdrilling.com.

Une rediffusion audio de la conférence téléphonique sera disponible après 13 h 00 (heure centrale d'été des États-Unis), le jeudi 8 août 2013, en composant le +1 719-457-0820 ou le 1-888-203-1112 et en utilisant le code d'accès 1121261. Une rediffusion de la conférence sera également disponible sur le site Internet de la société.

À propos de Pacific Drilling

Avec ses navires de forage, les meilleurs de leur catégorie, et son équipe extrêmement expérimentée, Pacific Drilling est une entreprise en croissance rapide dont l'objectif est de devenir le prestataire de prédilection de services de forage en eau ultra-profonde. La flotte de huit navires de forage en eau ultra-profonde de Pacific Drilling constituera l'une des flottes les plus jeunes et les plus modernes au monde sur le plan technologique. La société, qui gère actuellement quatre navires de forage sous contrat client, a également quatre navires de forage en cours de construction chez Samsung Heavy Industries, dont deux sous contrat client. Pour plus d'informations sur Pacific Drilling, notamment la situation actuelle de sa flotte, veuillez consulter son site Internet à l'adresse www.pacificdrilling.com.

Déclarations prévisionnelles

Certaines déclarations et informations figurant dans le présent communiqué de presse (et les déclarations verbales concernant les objets de ce communiqué de presse, y compris la conférence téléphonique annoncée dans les présentes) constituent des « déclarations prévisionnelles » au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles comprennent typiquement des mots ou expressions, tels que « croire », « s'attendre à », « anticiper », « projeter », « avoir l'intention de », « prévoir », « notre capacité à », « estime », « potentiel », « devrait », « pourrait » et l'utilisation du futur et du conditionnel, ou d'autres mots similaires qui ne sont généralement pas de nature historique. Ces déclarations prévisionnelles comprennent spécifiquement des déclarations concernant le paiement et l'échéance des futurs dividendes ; la performance opérationnelle future ; les niveaux d'efficacité budgétaire ; les opportunités de contrats futurs avec les clients ; la durée estimée des contrats avec les clients ; les montants des taux journaliers des contrats ; les dates de commencement et les emplacements des contrats futurs ; le carnet de commandes ; la construction, le calendrier et la livraison de nouveaux navires de forage ; les dépenses en capital ; les opportunités de croissance ; les perspectives du marché ; les ajustements de coûts ; la disponibilité estimée des plateformes de forage ; les engagements en ce qui concerne les nouvelles plateformes de forage ; la période de temps et le nombre de plateformes de forage prévues qui seront immobilisés dans un chantier naval pour des réparations, un entretien, des travaux d'amélioration ou de construction ; les coûts directs d'exploitation des plateformes de forage; les niveaux de rémunération ; les coûts de support à terre ; les frais de vente, généraux et administratifs ; l'amortissement prévu des revenus différés ; l'amortissement prévu des dépenses de mobilisation différées ; et la dépréciation et escomptes liés aux facilités de crédit et aux obligations de premier rang existantes. Ces déclarations prévisionnelles sont basées sur nos attentes et convictions actuelles en ce qui concerne les développements futurs et leur impact potentiel sur notre société. Bien que la direction estime que ces déclarations prévisionnelles sont raisonnables telles quelles et au moment de leur formulation, elle ne peut garantir que les développements futurs qui affecteront l'entreprise seront ceux que nous anticipons. En particulier, relativement à nos déclarations prévisionnelles concernant le paiement et l'échéance des futurs dividendes, la déclaration des paiements de dividendes est à la discrétion de notre conseil d'administration, sous réserve des lois du Luxembourg, et dépend significativement de la capacité de notre société à réaliser les flux de trésorerie projetés, qui pourront subir l'impact significatif de tous les facteurs indiqués ci-dessous, y compris de nombreux facteurs que nous ne pouvons pas contrôler. Il n'est aucunement garanti que nous versions des dividendes durant la période prévue dans ce communiqué de presse. Tous les commentaires concernant nos attentes de recettes futures et de résultats d'exploitation sont fondés sur nos prévisions pour nos activités existantes et ne comprennent pas l'impact potentiel de toute autre acquisition future. Nos déclarations prévisionnelles impliquent des risques et des incertitudes importants (dont certains sont hors de notre contrôle) et des hypothèses qui pourraient entraîner des écarts considérables entre notre expérience historique et nos attentes ou projections actuelles. Les facteurs importants qui pourraient entraîner des écarts considérables entre les résultats réels et ceux mentionnés dans les déclarations prévisionnelles comprennent, sans limitation, les temps d'immobilisation et autres risques liés aux opérations de forage en mer, y compris les réparations et entretiens imprévus ; les délocalisations, les phénomènes météorologiques violents ou les ouragans ; notre capacité à obtenir et à conserver des contrats de forage, y compris l'annulation éventuelle ou la suspension de contrats de forage à la suite de difficultés mécaniques, de performances ou pour d'autres raisons ; les changements affectant l'offre, la demande, la concurrence et la technologie en matière d'plateformes de forage dans le monde entier ; les niveaux futurs de l'activité de forage en mer ; l'impact d'éventuels litiges en matière de licence ou de brevets ; les dates effectives d'entrée en vigueur des contrats ; les risques inhérents aux travaux de construction, de réparation, d'entretien ou d'amélioration d'plateformes de forage dans un chantier naval ; les responsabilités environnementales ou autres responsabilités, risques ou pertes ; les exigences gouvernementales et législatives de réglementation et d'autorisation affectant les opérations de forage ; notre capacité à attirer et à retenir un personnel qualifié à des conditions commerciales raisonnables ; l'action gouvernementale, les troubles civils et les incertitudes politiques et économiques ; le terrorisme, la piraterie et l'action militaire ; et l'issue des litiges, des procédures judiciaires, enquêtes ou autres réclamations ou différends contractuels.

Pour plus d'informations concernant les facteurs de risque significatifs connus qui pourraient faire varier nos résultats réels de nos résultats projetés, veuillez consulter les documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), y compris notre rapport annuel sur formulaire 20-F et nos rapports actuels sur formulaire 6-K. Ces documents sont disponibles sur notre site Web à l'adresse www.pacificdrilling.com ou via le Système électronique de données, d'analyse et de recherche de la SEC sur www.sec.gov.

Les lecteurs sont priés de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles, qui sont uniquement valides à la date de leur formulation. Nous rejetons toute obligation de publier une mise à jour ou de réviser les déclarations prévisionnelles quelles qu'elles soient après la date de leur formulation en réponse à de nouvelles informations, à des événements futurs, ou pour toute autre raison.

PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES États consolidés des résultats condensés (en milliers, sauf actions et données par action) (non audité)

Trois mois clos au 30 juin

Six mois clos au 30 juin

2013 2012 2013 2012 Chiffre d'affaires Contrats de forage $ 176 772 $ 156 780 $ 351 788 $ 274 174 Coûts et charges Contrats de forage (79 470 ) (83 463 ) (163 922 ) (148 374 ) Frais généraux et administratifs (11 550 ) (10 804 ) (22 578 ) (23 244 ) Dépenses d'amortissement (36 603 ) (32 464 ) (73 106 ) (55 106 ) (127 623 ) (126 731 ) (259 606 ) (226 724 ) Indemnisation au titre de l'assurance contre la perte de revenus

-

-

-

23 671 Bénéfice d'exploitation 49 149 30 049 92 182 71 121 Autres produits (charges) Coûts de résiliation de swap de taux d'intérêt (38 184 )

-

(38 184 )

-

Intérêts débiteurs, autres (21 700 ) (25 666 ) (44 460 ) (44 946 ) Total des intérêts débiteurs (59 884 ) (25 666 ) (82 644 ) (44 946 ) Coûts d'extinction de la dette (28 428 )

-

(28 428 )

-

Autres produits (charges) (296 ) 814 (104 ) 3 824 Bénéfice (perte) avant impôts sur le revenu (39 459 ) 5 197 (18 994 ) 29 999 Charge d'impôt sur le revenu (6 118 ) (4 042 ) (11 521 ) (10 499 ) Résultat net (perte nette) $ (45 577 ) $ 1 155 $ (30 515 ) $ 19 500 Bénéfice (perte) par action ordinaire, de base $ (0,21 ) $ 0,01 $ (0,14 ) $ 0,09 Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires, de base 216 959 324 216 900 000 216 930 820 216 900 000 Bénéfice (perte) par action ordinaire, diluée $ (0,21 ) $ 0,01 $ (0,14 ) $ 0,09 Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires, diluées 216 959 324 216 901 766 216 930 820 216 902 148 PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES Bilans consolidés (en milliers de dollars, sauf valeur nominale et montants en action) 30 juin 31 décembre 2013 2012

(non audité)

Actifs :

Trésorerie et équivalents de trésorerie $ 603 216 $ 605 921 Trésorerie affectée

-

47 444 Comptes débiteurs 140 336 152 299 Matériaux et fournitures 51 674 49 626 Coûts de financement reportés 14 110 17 707 Tranche à court terme des coûts d'installation de chantier reportés 37 519 37 519 Charges constatées d'avance et autres actifs à court terme 21 080 13 930 Total actifs à court terme 867 935 924 446 Immobilisations corporelles, nettes 3 969 867 3 760 421 Trésorerie affectée

-

124 740 Coûts de financement reportés 60 711 32 157 Autres actifs 45 813 52 164 Total actifs $ 4 944 326 $ 4 893 928 Passif et fonds propres : Comptes créditeurs $ 88 555 $ 30 230 Charges à payer 35 777 39 345 Tranche à court terme de la dette à long terme 7 500 218 750 Intérêts courus 20 037 29 594 Passif lié aux dérivés, à court terme 3 687 17 995 Tranche à court terme du produit constaté d'avance 69 829 66 142 Total passif à court terme 225 385 402 056 Dette à long terme, nette de la tranche exigible à court terme 2 287 525 2 034 958 Produit constaté d'avance 74 050 97 014 Autre passif à long terme 15 686 44 652 Total passif à long terme 2 377 261 2 176 624 Engagements et éventualités Fonds propres : Actions ordinaires, 0,01 USD de valeur nominale, 5 000 000 000 actions autorisées, 224 100 000 actions émises et 216 964 849 et 216 902 000 actions en circulation au 30 juin 2013 et au 31 décembre 2012

respectivement

2 170 2 169 Capital d'apport additionnel 2 354 036 2 349 544 Autre perte globale cumulée (5 962 ) (58 416 ) Bénéfices non distribués (déficit accumulé) (8 564 ) 21 951 Total des capitaux propres 2 341 680 2 315 248 Total passif et fonds propres $ 4 944 326 $ 4 893 928 PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES États consolidés des flux de trésorerie condensés
(en milliers) (non audité)

Six mois clos au 30 juin

2013 2012 Flux de trésorerie lié aux activités d'exploitation :

Bénéfice net (perte nette)

$ (30 515 ) $ 19 500 Ajustements de rapprochement du bénéfice net (perte nette) à la trésorerie nette fournie par les activités d'exploitation : Dépenses d'amortissement 73 106 55 106 Amortissement du produit constaté d'avance (34 173 ) (43 218 ) Amortissement des coûts de mobilisation reportés 19 307 32 279 Amortissement des coûts de financement reportés 6 661 6 407 Amortissement des primes d'émission de dettes 59

-

Radiation des coûts de financement reportés non amortis 27 644

-

Coûts de résiliation de swap de taux d'intérêt 38 184

-

Impôts sur les bénéfices reportés (1 379 ) 1 760 Dépenses de rémunération à base d'actions 4 493 2 426 Variation des éléments d'actif et de passif : Comptes débiteurs 11 963 (90 893 ) Matériaux et fournitures (2 048 ) (6 357 ) Dépenses constatées d'avance et autres actifs (7 392 ) (72 532 ) Comptes fournisseurs et charges à payer (14 485 ) 29 749 Produit constaté d'avance 14 896 144 847 Flux net de trésorerie issu des activités d'exploitation 106 321 80 074 Flux de trésorerie issu des activités d'investissement : Dépenses en capital (217 213 ) (230 448 ) Baisse de la trésorerie affectée 172 184 126 561 Trésorerie nette absorbée par les activités d'investissement (45 349 ) (103 887 ) Flux de trésorerie issu des activités de financement : Produit de la dette à long terme 1 497 250 300 000 Paiements sur la dette à long terme (1 456 250 ) (109 375 ) Paiement des coûts de résiliation de swap de taux d'intérêt (41 993 )

-

Coûts de financement reportés (62 684 ) (7 003 ) Flux net de trésorerie issu des (utilisé dans) les activités de financement (63 677 ) 183 622 Augmentation (baisse) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (2 705 ) 159 809 Trésorerie et équivalents de trésorerie en début de période 605 921 107 278 Trésorerie et équivalents de trésorerie en fin de période $ 603 216 $ 267 087

Rapprochement du BAIIA ajusté

Le BAIIA ajusté est défini comme les gains avant intérêts, les coûts du remboursement de dette, l'assurance contre la perte de revenus, les impôts, la dépréciation et l'amortissement. Le BAIIA ajusté ne constitue pas et ne doit pas être considéré comme une alternative au bénéfice net, au bénéfice d'exploitation, au flux de trésorerie issu de l'exploitation ou à toute autre mesure de performance financière présentée conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis d'Amérique (« PCGR ») et il se peut que notre calcul du BAIIA ne soit pas comparable à celui rapporté par d'autres sociétés. Le BAIIA ajusté est inclus aux présentes car il est utilisé par la société pour mesurer ses opérations et a pour but d'exclure les charges ou crédits de nature non routinière qui nuiraient à la compréhension de nos opérations. La direction considère que le BAIIA ajusté fournit aux investisseurs des renseignements utiles sur la performance opérationnelle de l'entreprise au deuxième trimestre 2013.

PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES Données complémentaires - Rapprochement du bénéfice net (perte nette) au BAIIA ajusté non-PCGR (en milliers) (non audité)

Trois mois clos au 30 juin

Six mois clos au 30 juin

2013 2012 2013 2012 Résultat net (perte nette) $ (45 577 ) $ 1 155 $ (30 515 ) $ 19 500 Ajouter (soustraire) : Intérêts débiteurs 59 884 25 666 82 644 44 946 Coûts d'extinction de la dette 28 428

-

28 428

-

Dépenses d'amortissement 36 603 32 464 73 106 55 106 Indemnisation au titre de l'assurance contre la perte de revenus

-

-

-

(23 671 ) Impôts sur le revenu 6 118 4 042 11 521 10 499 BAIIA ajusté 85 456 63 327 165 184 106 380

Rapprochement du bénéfice net hors charges

Au cours du deuxième trimestre 2013, la société a clôturé une transaction de refinancement entraînant des coûts non récurrents significatifs de 66,6 millions USD, essentiellement liés à des charges de résiliation de swap et à la radiation de coûts d'émission de dette non amortis. La direction considère que le bénéfice net hors charges lié à notre refinancement et à l'indemnisation au titre de l'assurance contre la perte de revenus constitue des informations utiles et comparables pour les investisseurs en ce qui concerne la performance opérationnelle de la société. Spécifiquement, les charges exclues sont de nature non routinière et nuisent à la compréhension de notre performance opérationnelle et aux comparaisons à des périodes précédentes. Le bénéfice net hors charges ne constitue pas et ne doit pas être considéré comme une alternative ou un substitut pour le bénéfice net, bénéfice d'exploitation, flux de trésorerie issu de l'exploitation ou toute autre mesure de performance financière présentée conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis d'Amérique (« PCGR ») et il se peut que notre calcul du BAIIA ne soit pas comparable à celui rapporté par d'autres sociétés.

PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES Données supplémentaires - Rapprochement du bénéfice net (perte nette) et des gains (pertes) par action au bénéfice net (perte nette) non-PCGR hors charges et gains (pertes) par action (en milliers) (non audité)

Trois mois clos au 30 juin

Six mois clos au 30 juin

2013 2012 2013 2012 Résultat net (perte nette) $ (45 577 ) $ 1 155 $ (30 515 ) $ 19 500 Ajouter (soustraire) : Indemnisation au titre de l'assurance contre la perte de revenus

-

-

-

(23 671 ) Coûts de résiliation de swap de taux d'intérêt 38 184

-

38 184

-

Coûts d'extinction de la dette 28 428

-

28 428

-

Bénéfice net (perte nette) hors charges 21 035 1 155 36 097 (4 171 ) Bénéfice (perte) par action ordinaire, de base et diluée $ (0,21 ) $ 0,01 $ (0,14 ) $ 0,09 Ajouter (soustraire) : Indemnisation au titre de l'assurance contre la perte de revenus

-

-

-

(0,11 ) Coûts de résiliation de swap de taux d'intérêt 0,18

-

0,18

-

Coûts d'extinction de la dette 0,13

-

0,13

-

Gains (perte) hors charges par action ordinaire, de base et diluée 0,10 0,01 0,17 (0,02 )

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Pacific Drilling Services, Inc.
Amy Roddy, +1 832-255-0502 Investor@pacificdrilling.com

Business Wire