BFM Patrimoine

Nyrstar poursuit le redéveloppement de Port Pirie

BFM Patrimoine

Programme de financement et de soutien finalisé avec le gouvernementSuite à l'annonce faite le 30 avril 2014, Nyrstar (« Nyrstar » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord contractuel concernant le programme final

Programme de financement et de soutien finalisé avec le gouvernement

Suite à l'annonce faite le 30 avril 2014, Nyrstar (« Nyrstar » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord contractuel concernant le programme final de financement et de soutien pour le redéveloppement de la fonderie de Port Pirie en une unité moderne de récupération et raffinage des métaux (le « Redéveloppement ») avec le gouvernement d'Australie-Méridionale et l'EFIC[1], l'agence de crédit à l'exportation du Gouvernement fédéral australien.

Informations clés

  • Jalon dans le Redéveloppement et la transformation du segment Traitement des métaux au sens élargi. Pas d'autres approbations nécessaires
  • Etape clé dans l'accomplissement de notre mission officielle pour maximiser la valeur de notre modèle d'entreprise intégrée
  • Transformation de la fonderie de Nyrstar à Port Pirie en une unité moderne avancée de récupération des métaux et de raffinage, donnant lieu à un modèle commercial fondamentalement différent pour Nyrstar Port Pirie
  • Investissement substantiel d'un coût d'env. 338 millions d'euros (env. 514 millions d'AUD) appuyé par un montage de financement innovant
  • La contribution directe de Nyrstar inchangée à env. 68 millions d'euros (env. 103 millions de dollars australiens)
  • Dernière étude de faisabilité confirme dossier d'investissement convaincant avec TRI d'endettement après impôts attendu de 25 à 30 %[2]
  • Les travaux suivent leur cours - toutes les lois de développement et de support sont obtenu - l'achèvement des travaux est prévu par fin 2016
  • FY2014e Group top-end CAPEX maintenu à EUR335 million; FY2014e Redéveloppment CAPEX de EUR95-105 million

Roland Junck, Président Directeur Géneral de Nyrstar a déclaré : « J'ai le plaisir de vous annoncer que nous avons atteint un stade clé dans le Redéveloppement. L'accord de financement conclu nous procure la certitude que nous devons avancer et transformer Nyrstar Port Pirie en une unité moderne de récupération des métaux et de raffinage qui profitera à la fois à notre personnel, aux habitants de Port Pirie et à nos investisseurs. Les travaux prévus sur le site cette année sont en bonne voie, les travaux de construction commenceront au début de l'année prochaine et l'usine sera pleinement opérationnelle d'ici fin 2016.

Il s'agit d'un projet majeur et d'une entreprise d'envergure pour Nyrstar. Après l'accord de financement de principe trouvé en décembre 2012, nous avons finalisé aujourd'hui un programme de financement innovant bénéficiant d'un soutien substantiel du gouvernement d'Australie-Méridionale et du gouvernement fédéral australien. Surtout, l'accord final garantit que notre contribution directe reste inchangée, limitant de ce fait l'impact sur notre capacité financière et sur notre aptitude à répondre à la stratégie globale de la Société. Ce Redéveloppement est une étape fondamentale vers l'accomplissement de la mission officielle de Nyrstar: maximiser la valeur de notre entreprise intégrée de traitement des métaux et d'exploitation minière »

Dossier d'investissement

Après la conclusion de la dernière étude de faisabilité (FFS) au premier trimestre de 2014, le coût d'investissement total du Redéveloppement est estimé à env. 338 millions d'euros (env. 514 millions de dollars australiens). L'augmentation du coût d'investissement par rapport aux 231 millions d'euros (env. 351 millions de dollars australiens) estimés au stade de préfaisabilité reflète principalement la construction par Nyrstar d'une nouvelle usine de production d'acide sulfurique de plus grande capacité. Lors de l'étude de faisabilité, Nyrstar avait envisagé la possibilité de confier à un tiers la construction, la propriété et l'exploitation de l'usine de production d'acide. Il a toutefois été estimé qu'il serait plus avantageux pour Nyrstar de s'en charger afin de conserver tous les avantages au niveau du contrôle opérationnel et de la commercialisation ultérieure. De plus, l'estimation de 338 millions d'euros environ reflète les impacts inflationnistes attendus en matière de dépenses pour le projet. L'analyse réalisée au cours de la phase de préfaisabilité n'était pas assez avancée pour déterminer le montant de cet impact inflationniste.

Nyrstar a procédé à une évaluation rigoureuse pour finaliser le dossier d'investissement final pour le Redéveloppement, y compris des études techniques plus détaillées. Conjointement avec une équipe Nyrstar attitrée, des experts-consultants ont été chargés de réaliser l'ingénierie, l'estimation, la planification et d'autres analyses sur la FFS, notamment un certain nombre d'examens par des pairs indépendants.

Alors que le coût d'investissement total estimé du Redéveloppement a augmenté, le dossier d'investissement sous-jacent reste solide, entraîné par une augmentation substantielle de tous les métaux disponibles a partir du moment que le site est pleinement opérationnel en 2016, et les avantages procurés par la restructuration de la production de zinc en cours sur le site (voir la section 'Production de zinc à Port Pirie ci-dessous').

Nyrstar escompte toujours que le Redéveloppement générera un TRI d'endettement après impôts de 25 à 30%, sur la base d'hypothèses économiques internes et de cours des métaux stables pendant la durée du projet.

Après réalisation, la Société estime à 50 % l'augmentation de la production, ce qui permettra au reste du site de Port Pirie d'être utilisé à pleine capacité. La flexibilité accrue des fours permettra à Nyrstar Port Pirie d'améliorer dans une mesure significative la valeur ajoutée de la production sur le site en traitant un éventail plus large de concentrés à plus forte concentration ainsi que les résidus des fonderies existantes de Nyrstar. Les concentrés provenant des mines appartenant à la Société et les résidus du circuit de raffinage du zinc devraient représenter 50 % environ des besoins en matières premières. Avec l'augmentation de l'apport du métal disponible et des produits dérivés, et la diminution de la dépendance aux frais de traitement, le profit brut devrait augmenter considérablement.

Nyrstar s'attend à ce que les coûts d'exploitation par tonne de métal commercial à Nyrstar Port Pirie diminuent d'env.20%[3] en termes de monnaie locale à partir du moment que le site est pleinement opérationnel, ce qui améliorera à son tour l'EBITDA et le flux de trésorerie disponible après 2017.

Nyrstar Port Pirie devrait avoir la capacité nécessaire pour produire un éventail de métaux qui comprennent chaque année env. 250.000 tonnes de plomb raffiné, env. 40.000 tonnes de vapeurs de zinc solidifiées, env. 7.000 tonnes de cathodes de cuivre, et env. 25 tm onces troy d'argent doré, contenant env. 100.000 onces troy d'or.

Au vu de l'ampleur nouvelle du projet, Nyrstar prévoit des les dépenses d'investissement pour le redéveloppement en 2014 se situe entre EUR 95 à 105 million. L'augmentation sera compensée par des économies dans d'autres parties du Groupe résultant en une orientation générale pour l'année de EUR 290 à 335 million. Les dépenses d'investissement pour le redéveloppement devrait être plus élevé en 2015, lorsque la majorité des travaux de construction débutera.. Les recommandations complètes pour 2015 seront disponible au moment des résultats de l'exercice annuel 2014 en février 2015.

Le Redéveloppement diminuera l'empreinte environnementale de la fonderie existante, entraînant une radicale diminution des émissions de métaux et de poussières dans l'air.

Programme de financement et de soutien

Le programme comporte trois volets : d'abord, les modalités de financement révisées ont été renégociées avec le gouvernement d'Australie-Méridionale et l'EFIC, et la contribution directe de Nyrstar reste inchangée à env. 68 millions d'euros (quelque 103 millions de dollars australiens).

  • Contribution directe de Nyrstar: env. 68 millions d'euros (env. 103[4] millions de dollars australiens)

Au 30 avril 2014, env. 19 millions d'euros (quelque 29 millions de dollars australiens) avaient été consacrés à des études de faisabilité, le reste de la contribution étant prévu d'ici fin 2014.

  • Investissement structuré de tiers financiers bénéficiant d'une garantie de classe AAA de l'EFIC, appuyée par une contre-caution du gouvernement d'Australie-Méridionale : env. 191 millions d'euros (env. 291[5] millions de dollars australiens)

Nyrstar Port Pirie va émettre des titres à durée indéterminée pour un fonds commun de créances (FCC), créé aux seules fins du financement du Redéveloppement. Le FCC réunira des fonds de tiers financiers bénéficiant d'une garantie de l'EFIC appuyée par une contre-caution du gouvernement de l'Australie-Méridionale. Nyrstar s'attend à utiliser le financement à partir de début 2015. Les distributions prévues devraient diminuer le montant des titres à durée indéterminée restants entre 2017 et 2021. Les titres à durée indéterminée sont traités selon la méthode de mise en équivalence, Nyrstar Port Pirie n'étant pas tenu d'amortir ces titres. Cependant, Nyrstar ne s'attend à aucune émission de titres à durée indéterminée d'ici la fin de l'année 2021. Le financement qui est soulevée par le SPV sera garanti par l'EFIC et a une cote de crédit AAA.

Le troisième volet du programme de financement prévoit quant à lui :

  • La vente à terme de la future production d'argent env. 79 millions d'euros (env. 120 millions de dollars australiens)

Nyrstar à l'intention de conclure une transaction pour la vente à terme de la production d'argent de la nouvelle unité Nyrstar Port Pirie pour un paiement initial d'env. 120 millions de dollars australiens (« Accord de paiement anticipé »). L'Accord de paiement anticipé devrait entrer en vigueur en juin 2014 pour une durée de cinq ans. Conformément aux termes de l'accord, l'argent sera livré selon un programme de livraison prescrit après la mise en service à partir de 2016 jusqu'à la fin de 2019.

En 2013, Nyrstar a reçu l'approbation du gouvernement de l'Australie-Méridionale pour un développement majeur, qui lui a permis de poursuivre la construction du projet. Les travaux sur le site de la Société sont en bonne voie pour le reste de l'année 2014. Ceci inclut la mobilisation de l'équipe de gestion de la construction du projet sur place ainsi que les pieux de fondation et les travaux de bétonnage pour le four de réduction en bain de fusion enrichi à l'oxygène, l'usine de production d'acide et l'usine de production d'oxygène. De plus, le Parlement d'Australie-Méridionale a voté une loi en 2013 donnant à Nyrstar la sécurité réglementaire nécessaire au Redéveloppement. La loi a été promulguée et est désormais en vigueur.

Nyrstar s'attend à ce que le site commence à produire au premier trimestre 2016 et qu'il fonctionne à plein rendement à la fin de la même année.

Production de zinc à Port Pirie

En parallèle à la FFS, Nyrstar à fait un examen critique sur les possibilités de renforcer immédiatement la viabilité financière du site de Port Pirie. L'analyse a déterminé que depuis 2009, l'usine de zinc au site a vu ses volumes de production chuter et ses coûts croître, rendant l'usine non viable à terme. Il s'agit de l'usine de zinc qui engendre le plus de coûts parmi les fonderies de Nyrstar.

Nyrstar cessera de produire du zinc (à Port Pirie d'ici fin juillet de cette année, et traitera du zinc solidifiées dans d'autres fonderies de Nyrstar. L'usine de zinc devrait fermer à la fin de l'année 2015. Nyrstar entreprendra des négociations avec ses employés et leurs représentants en se focalisant sur les programmes de reconversion et les opportunités de redéploiement vers d'autres parties de l'exploitation de Port Pirie. Cette décision n'aura aucun impact sur le Redéveloppement global. La Société étudiera la réutilisation possible de certains actifs de l'usine de zinc dans d'autres zones de production sur place et à travers les activités de fonderie de Nyrstar.

[1] EFIC ou Export Finance and Insurance Corporation australienne
[2] A partir d'hypothèses économiques internes et de cours des métaux stables pendant la durée du projet ; et comprend la fermeture de l'usine de zinc
Remarque : Taux de change moyen AUD/EUR de 1,52 du 2 janvier au 30 avril.
[3] Le 20% est basée sur le calcul du coût unitaire pour l'exercice financier 2013 en utilisant les volumes du plomb et de zinc combiné, et de plomb et de zinc dans les fumées pour l'exercice 2017. La baisse du coût moyen unitaire comprend la fermeture de l'usine de zinc, ce qui contribue ca. 6%.
[4] Contribution exacte NYSTAR AUD 102.750.000.
[5] Exacte niveau du projet de financement AUD 291.250.000

- Fin -

Conférence téléphonique

La direction de Nyrstar tiendra une conférence téléphonique réservée aux analystes et aux investisseurs le vendredi 16 mai 2014 à 9 heures HEC.

La présentation sera diffusée en direct sur le site de Nyrstar (www.nyrstar.com), et y sera également archivée et consultable.

La webdiffusion sera accessible à l'adresse : http://www.media-server.com/m/p/ad6jju7o.

Pour ceux qui aimeraient assister à cette conférence téléphonique, les numéros d'appel s'énoncent comme suit :

Numéro d'accès des participants :

Participants, numéro local - Londres, Royaume-Uni :
+44(0)20 3427 1919
Participants, numéro local - Bruxelles, Belgique :
+32(0)2 404 0660
Participants, numéro local - New York, États-Unis d'Amérique :
+1212 444 0895
Participants, numéro local - Francfort, Allemagne :
+49(0)69 2222 10624
Participants, numéro local - Bruxelles, Belgique :
+32(0)2 402 3092
Participants, numéro local - Toronto, Canada:
+1416 216 4142
Participants, numéro local - Sydney, Australie:
+61(0)2 9253 5962
Participants, numéro local - Genève, Suisse :
+41(0)22 592 7641
Participants, numéro local - Amsterdam, Pays-Bas :
+31(0)20 716 8296

Code de confirmation : 1702901

Il peut être demandé aux participants de renseigner ce code de confirmation à l'opérateur afin de participer à la téléconférence.

À propos de Nyrstar

Nyrstar est une entreprise intégrée d'exploitation minière et de raffinage, leader du marché du zinc et du plomb, et jouant un rôle croissant pour ce qui est d'autres métaux de base et précieux, des ressources essentielles qui alimentent l'urbanisation et l'industrialisation rapides de notre monde en mutation. Avec ses exploitations minières, ses fonderies et ses autres activités, Nyrstar est présente en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Chine et en Australie, et emploie environ 6 500 personnes. Nyrstar est une entreprise constituée en Belgique, dont le siège social est situé en Suisse. Nyrstar est cotée à la Bourse NYSE Euronext de Bruxelles sous le symbole NYR. Pour de plus amples informations, visitez le site de Nyrstar à l'adresse, www.nyrstar.com

À propos de Port Pirie

Situé sur la côte est du Golfe de Spencer en Australie-Méridionale et à environ 230 km au nord d'Adelaïde, la fonderie de Port Pirie fonctionne sans discontinuer depuis plus de 120 ans. La fonderie de Port Pirie est l'une des premières installations de fonderie de plomb primaire au monde et un producteur majeur d'argent. Port Pirie est un centre de fabrication important pour l'Australie-Méridionale et la quatrième zone urbaine par ordre d'importance de l'État. La fonderie supporte une infrastructure clé au service de Port Pirie, comme les installations portuaires, qui comptent sur la présence permanente de Nyrstar à Port Pirie pour leurs opérations en cours. L'usine est une installation de récupération multi-métaux intégrée qui est dotée de la souplesse nécessaire pour traiter tout un éventail de concentrés riches en plomb et de sous-produits du secteur de la fonderie. Port Pirie intègre une fonderie de plomb et une raffinerie, une raffinerie de métaux précieux et une usine de cuivre.

Pour plus de renseignements, contactez

Amy Rajendran Group Manager Investor Relations Tél. : +41 44 745 8103 GSM : +41 79 722 3089 E-mail : amy.rajendran@nyrstar.com

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour ce communiqué de presse:

Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :

http://hugin.info/138416/R/1786266/612857.pdf

Information réglementaire

Ce communiqué de presse est diffusé par NASDAQ OMX Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1786266]

Version complète en PDF

Thomson Reuters ONE