BFM Patrimoine

Nova Capital rachète à Newell Rubbermaid un portefeuille d’entreprises de rénovation résidentielle et de quincaillerie aux États-Unis

BFM Patrimoine

Nova Capital (« Nova »), le spécialiste de l'acquisition de portefeuilles d'actions de sociétés et de portefeuilles de capitaux privés, a conclu un accord définitif en vue d'acquérir un portefeuille d'entreprises

Nova Capital (« Nova »), le spécialiste de l'acquisition de portefeuilles d'actions de sociétés et de portefeuilles de capitaux privés, a conclu un accord définitif en vue d'acquérir un portefeuille d'entreprises du groupe Quincaillerie de Newell Rubbermaid aux États-Unis pour la somme de 214 M$USD. Cette acquisition comprend cinq marques de rénovation résidentielle et de quincaillerie : Amerock, Ashland, Bulldog, Drapery Hardware et Shur-Line.

« Nous sommes ravis d'acquérir cette collection de marques établies, qui sont bien positionnées pour accroître leur part et leur performance respectives en raison d'un historique d'innovation ainsi que des produits et services de qualité supérieure, conjugués à des partenariats longue durée dans la vente au détail, avec des équipementiers informatiques et des canaux de distribution en deux étapes. En plus de leurs solides éléments constitutifs, ces entreprises devraient également profiter de l'amélioration observée sur les marchés du logement, de la rénovation résidentielle et des produits de consommation aux États-Unis. Notre priorité est d'accélérer les plans actuellement en place pour optimiser ces entreprises en vue d'une croissance future par une bonne gérance et des investissements judicieux », a indiqué David Jacobs, partenaire d'investissement chez Nova. « Cette acquisition est un nouvel exemple de l'approche unique de Nova visant à proposer aux entreprises et aux particuliers une solution pour la vente de nombreux actifs non essentiels dans le cadre d'une transaction unique ».

« Lorsque nous avons annoncé notre intention de vendre les entreprises, notre objectif était de trouver un acheteur stratégique s'engageant à investir dans nos marques et à faire croître les activités, afin d'obtenir des débouchés pour développer la distribution, la fabrication et l'approvisionnement. Nous pensons qu'avec Nova nous avons trouvé un partenaire disposant de l'expertise opérationnelle et financière suffisante pour continuer à développer nos marques », a précisé Nick Morrisroe, Vice-président et Directeur général - Quincaillerie chez Newell Rubbermaid.

M. Morrisroe continuera d'assurer les fonctions de Vice-président et de Directeur général des activités réunies. David Jacobs rejoindra les conseils d'administration des entreprises en qualité de partenaire d'investissement de Nova. La transaction devrait être finalisée au cours du troisième trimestre, sous réserve de satisfaire aux conditions habituelles.

Nova a annoncé la création d'un siège social nord-américain en début d'année, et a récemment recruté des cadres et employés clés dans son équipe nord-américaine pour soutenir la croissance accélérée des activités de la société en Amérique du Nord. En septembre 2012, Nova a finalisé l'acquisition de cinq entreprises industrielles aux États-Unis – toutes les filiales exploitantes de Latshaw Enterprises, Inc. – dans le cadre d'une transaction unique. En août 2011, Nova a finalisé l'acquisition de cinq entreprises industrielles au Canada.

À propos de Nova Capital Management Ltd

Créée en 2002, la société Nova est spécialisée dans l'acquisition de portefeuilles d'actions de sociétés et de portefeuilles de capitaux privés, et gère maintenant un ensemble diversifié de portefeuilles dont la valeur transactionnelle est d'environ 1,8 milliard de dollars. Dotée d'une équipe composée de plus de 20 financiers et hommes d'affaires, Nova gère actuellement des investissements dans 29 entreprises menant leurs activités principalement en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, dans un large éventail de secteurs. Pour obtenir des informations complémentaires sur Nova Capital Management, veuillez consulter le site www.nova-cap.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Médias :
Pour Nova Capital
Marie DiFrancesco, 212-798-9835
marie.difrancesco@cohnwolfe.com
ou
Jaszver Bauzon, 212-798-9865
jaszver.bauzon@cohnwolfe.com

Business Wire