BFM Patrimoine

Nouveaux sommets boursiers pour bioMérieux

L'action bioMérieux a été dopée mercredi par les solides résultats semestriels du groupe de diagnostic in vitro

L'action bioMérieux a été dopée mercredi par les solides résultats semestriels du groupe de diagnostic in vitro - Jean-Pierre Clatot / AFP

Les résultats semestriels publiés mercredi par bioMérieux ont été plébiscités en Bourse, les investisseurs saluant la solide dynamique commerciale et le relèvement des objectifs financiers du groupe.

bioMérieux a signé mercredi de nouveaux plus hauts historiques au-delà des 200 euros à la Bourse de Paris après la publication de résultats semestriels meilleurs qu'attendu assortis d'un relèvement de prévisions.

Le titre s'est envolé de 8,04% à 201,50 euros après avoir inscrit un sommet absolu de 204,50 euros en début de séance, au-dessus des plus hauts de la fin juin (200,80 euros en séance le 26 juin).

La biologie moléculaire tire les résultats

La croissance du groupe spécialiste du diagnostic in vitro a été soutenue au premier semestre avec un chiffre d'affaires en hausse de 13,3% à 1,134 millard d’euros contre 1,001 milliard d’euros au 30 juin 2016.

La moitié de la croissance de bioMérieux provient actuellement de sa gamme de biologie moléculaire FilmArray, et du marché nord-américain en particulier. Mais ses autres divisions et zones géographiques ont elles aussi contribué positivement à ses résultats.

"La concurrence va arriver sur le FilmArray, mais tout l'enjeu c'est de garder notre avance", en continuant d'apporter des améliorations à cette gamme de diagnostic syndromique de maladies infectieuses, a expliqué Alexandre Mérieux, lors d'une conférence de presse mercredi à Paris.

Publication supérieure aux attentes

En termes de rentabilité, la marge brute a atteint 53,3%, contre 51,9% au premier semestre 2016. "La marge brute a bénéficié des devises, des bons volumes et d’un mix des ventes favorable avec la hausse de la contribution de FilmArray", note un analyste parisien.

Le groupe est ainsi parvenu à dégager au premier semestre 2017 un résultat opérationnel courant de 172 millions d’euros, en croissance d’une année sur l’autre de 15,4%, à comparer aux 160,7 millions d'euros attendus par le consensus des analystes.

Le résultat net a atteint 101 millions d'euros, en forte hausse de +18,1%, contre 95,8 millions d'euros attendu.

Pour l'ensemble de l'année, la dynamique (commerciale et opérationnelle) meilleure qu'attendu du premier semestre ainsi qu'un environnement de change plus favorable ont conduit bioMérieux à réviser à la hausse ses objectifs.

L'entreprise vise désormais une croissance organique des ventes comprise entre 9 et 10% (contre +8% à +9% prévus auparavant) et l’atteinte d’un résultat opérationnel courant contributif compris entre 330 et 345 millions d’euros (au lieu de 300 à 315 millions d'euros).

Division prochaine du nominal

La société a par ailleurs annoncé mercredi qu'elle diviserait par trois la valeur nominale de son action le 19 septembre, afin de rendre le titre plus accessible et d'améliorer sa liquidité.

Cette opération sera neutre pour ses actionnaires, qui recevront trois actions nouvelles par action précédemment détenue et qui conserveront les mêmes droits de vote.

Retrouvez le cours de Bourse en temps réel de biomérieux sur Tradingsat.com, le site Bourse de BFM Business.

François Berthon avec AFP