BFM Patrimoine

Nikkei: énorme contrepied haussier après ouverture stable.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - L'incursion sous la MM100 (14.150Pts) puis le support oblique moyen terme des 14.100 le 8 novembre constitue un nouvel exemple de 'bear trap' (en 'îlot de retournement'): après un sursaut salvateur de +1,3% la veille (invalida

(CercleFinance.com) - L'incursion sous la MM100 (14.150Pts) puis le support oblique moyen terme des 14.100 le 8 novembre constitue un nouvel exemple de 'bear trap' (en 'îlot de retournement'): après un sursaut salvateur de +1,3% la veille (invalidation du signal baissier), le Nikkei rebondit de +2,2% et s'envole en direction de l'oblique supérieure du vaste biseau moyen terme (14.600),
La séance avait portant débuté de façon plus que timide et même légèrement 'dans le rouge': la furia haussière s'est déchaînée en seconde partie de séance, dans des proportions qui défient l'entendement, vu l'actualité du jour (l'explication la plus courante serait que l'accès de faiblesse du Yen aurait 'boosté' les valeurs liées à l'exportation... mais la variation indicielle est sans commune mesure avec celle de la devise).

La prise à contrepied des oscillateurs 'hebdo' et mensuels (après une nette inflexion à la baisse vendredi dernier) est aussi saisissante que techniquement imprévisible: c'est tellement contraire à tout pronostic chartiste que l'on ne peut s'empêcher de se demander si certains opérateurs influents ne s'ingénient pas à gagner de l'argent en taclant les logiciels de gestion basés sur l'analyse technique.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Cercle Finance