BFM Patrimoine

Nexans poursuit sa restructuration après un premier trimestre difficile

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le fabricant de câbles Nexans (NEX.FR) a annoncé jeudi un repli de 3,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre en raison de la dégradation de la conjoncture économique mondiale et de conditions climatiques défavorables

PARIS (Dow Jones)--Le fabricant de câbles Nexans (NEX.FR) a annoncé jeudi un repli de 3,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre en raison de la dégradation de la conjoncture économique mondiale et de conditions climatiques défavorables, en comparaison d'un premier trimestre 2012 qui avait été soutenu.

Le chiffre d'affaires du groupe industriel est ressorti à 1,13 milliard d'euros, contre 1,17 milliard d'euros un an plus tôt, ce qui traduit un repli organique de 5,6% de l'activité. Sur cette base, le chiffre d'affaires a baissé de 10,1% à 295 millions d'euros dans la branche Distributeurs et Installateurs, de 2,5% à 294 millions d'euros dans l'Industrie et de 4,5% à 470 millions d'euros dans la branche Transmission, Distribution et Opérateurs, qui comprend la fabrication de câbles à haute tension.

Retour progressif à la normale de la branche haute tension

Nexans a cependant souligné que cette branche de fabrication de câbles à haute tension a vu son chiffre d'affaires progresser de 8,3% sur une base organique, dont une croissance de 22,3% sur le segment plus spécifique des câbles sous-marins, "reflétant ainsi le retour progressif à la normale annoncé" de cette division en cours de restructuration.

Le chiffre d'affaires exact des activités haute tension n'est pas précisé.

"Le démarrage est plus lent en haute tension terrestre mais les ventes devraient s'améliorer au deuxième trimestre", a indiqué le groupe dans un communiqué. "La société anticipe un deuxième trimestre 2013 à un niveau sensiblement plus élevé, notamment en raison de la disparition des conditions climatiques particulièrement défavorables et de la correction de tendance sur la haute tension terrestre", a-t-il précisé.

Préparation du plan stratégique

Nexans a surtout indiqué poursuivre la "mise en place du dispositif en vue de délivrer les bénéfices 2014 et 2015 des initiatives stratégiques annoncées en février 2013".

Face à une conjoncture économique difficile et à une dégradation de sa rentabilité, l'industriel avait annoncé début février un plan d'économies de l'ordre de 70 millions d'euros à terme en Europe, en particulier dans les câbles à haute tension terrestres, les câbles industriels spéciaux et les structures administratives.

Ce plan devrait être détaillé au troisième trimestre après sa présentation aux instances représentatives du personnel. Comme il ne devrait avoir qu'un effet marginal sur les comptes du groupe en 2013, Nexans avait alors précisé s'attendre cette année à une rentabilité opérationnelle équivalente à celle de 4,2% dégagée l'année dernière, après 5,7% en 2011.

A cette date, le groupe avait également dévoilé un plan stratégique destiné à lui permettre de doubler son retour sur capitaux employés et de dégager un résultat opérationnel courant compris entre 350 et 400 millions d'euros à l'horizon 2015. En 2012, le résultat opérationnel courant du groupe était ressorti à 202 millions d'euros.

L'action Nexans a clôturé mercredi à 34,50 euros.

- Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; 33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 25, 2013 02:10 ET (06:10 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-