BFM Patrimoine

MTL Index - Perspectives 2014, marché des Métaux Stratégiques & Terres Rares

BFM Patrimoine

Une Année pleine de promesses et d'espoirs. L'année tire à sa fin sur une note prudemment optimiste pour 2014 sur le marché des métaux. Un marché qui anticipe une amélioration de la demande et de la reprise pou

Une Année pleine de promesses et d'espoirs.

L'année tire à sa fin sur une note prudemment optimiste pour 2014 sur le marché des métaux. Un marché qui anticipe une amélioration de la demande et de la reprise pour le premier trimestre 2014, en particulier après les vacances chinoises (fin Janv. Début Fév.).
"Si l'année 2013 a été particulièrement difficile pour tous les métaux mineurs, l'année 2014 semble se présenter sous de meilleurs auspices" est le sentiment le plus souvent exprimé la semaine dernière par les faiseurs de marché.

A noter que les prix de la plupart des oxydes et des métaux de Terres Rares ont fortement chuté au cours de l'année 2013 malgré le rebond de l'été.

Alors que les politiques industrielles de réduction des stocks continueront à peser sur le marché, la lente reprise des économies occidentales associée à de bien meilleures perspectives et conditions sur le marché chinois, devrait soutenir la demande et la croissance du marché à moyen terme.

Les prix devraient augmenter en 2014

En observant les derniers événements sur le marché chinois des Terres Rares, il semblerait que celui-ci soit programmé pour une hausse des prix en 2014, selon les experts (source Métal-Pages).

Après deux ans de dépression, alors que la demande s'améliore, la production continue de se resserrer… À la suite de la baisse des prix observée en 2013, les consommateurs ont continué de puiser et de vivre sur les stocks existants, engrangés au cours de la période 2010/2011. Or, d'après certaines sources, ces stocks ont sérieusement diminué (on considère le potentiel de stockage des industriels à deux ans au plus en moyenne). La reprise des volumes participant ainsi aux rachats des stocks excédentaires.

Si la politique constante du gouvernement chinois de sévir contre les mines et la contrebande de Terres Rares illégales se confirme, la reprise pourrait entraîner des périodes de hausses conséquentes en 2014, reproduisant à l'identique le scénario de l'été 2013. (fresh crackdown)

Quotas d'exportation en baisse

Fin Novembre Pékin a publié la liste des 28 entreprises ayant reçu des quotas d'exportation pour 2014. Une réduction qui devrait entraîner un meilleur contrôle du marché et limiter la prolifération du marché noir (source).

Il est noté que pour la première fois, une société établie a été suspendue pour contrebande. Le 10 Décembre Asian Métal rapportait que les douanes de Baotou avaient démantelé un cas important de trafic de Terres Rares : plus de 130 tonnes (correspondant à 2% de la production annuelle) via le Vietnam.

La Chine a fixé les quotas d'exportation en 2014 à 13 314 tonnes pour les Terres Rares légères et 1 796 tonnes pour les Terres Rares lourdes, soit un volume en baisse par rapport aux quotas de 15 501 tonnes de l'année dernière.

Stockage Stratégique

Depuis quelques années déjà, plusieurs gouvernements ont constitué des stocks stratégiques de matières premières. Les États-Unis et leur National Défense Authorization Act auraient annoncé pour l'année fiscale 2014 (NDAA), une réserve substantielle de six métaux critiques, qui comprendrait des oxydes d' Yttrium et de Dysprosium.

Des rumeurs ont annoncé dernièrement un plan de rachat pour 50 tonnes de Gallium par le gouvernement chinois au début de 2014. Ce qui correspondrait à environ 15 % de la production mondiale annuelle !

Des rumeurs qui pourraient être interprétées comme des signes de redressement et de reprise sur le marché du Gallium. Rumeurs soutenues par des anticipations de consommations futures croissantes de Gallium. Sans oublier un prix au plus bas depuis 10 ans.

Alors que la demande semble ne pas faiblir sur l'Indium, une tendance qui devrait se poursuivre en 2014, de nouvelles sources chinoises annoncent d'autres actions majeures prévues par Beijing. Il semblerait que le gouvernement chinois ajouterait 30 tonnes de Germanium au premier trimestre de 2014 à ses stocks stratégiques. Cela représenterait un tiers de la production annuelle chinoise!

Nul doute que ces rumeurs de prochains achats stratégiques monopoliseront toutes les attentions en 2014.

Substituts possibles mais dans des proportions limitées.

A intervalles réguliers nous entendons parler de nouveaux substituts ou de percées technologiques. Cependant, une dernière étude menée par l'Université de Yale constate que 62 métaux couramment utilisés dans les technologies telles que les Smartphones, n'ont aucun substitut de performance égale. 12 d'entre eux, (dont le Rhénium et Dysprosium) n'auraient aucune solution de rechange, laissant les industries des hautes technologies vulnérables aux crises de l'offre.

Cette dernière étude est partiellement en contradiction avec certaines déclarations de consommateurs industriels, mais selon l'Université de Yale, les substituts abaisseraient souvent la performance d'un produit. Ils expliquent également que les avancées technologiques ne peuvent souvent pas être commercialisées en raison du coût et de la disponibilité respective de ces matériaux critiques.

Le marché des véhicules électriques

Des analystes britanniques de IDTechEx ont publié une étude en décembre qui prévoit une augmentation de 400% dans les 10 prochaines années du marché des véhicules hybrides et électriques. Ce qui pourrait entraîner une forte demande pour les métaux qui les caractérisent. Il s'agit principalement des métaux aimants tels que le dysprosium, le néodyme, le praséodyme et le terbium. Ainsi que d'autres métaux comme le Gallium, pour une utilisation haute performance de super condensateurs.

Des facteurs et perspectives positives qui pourrait confirmer 2014 comme un bon millésime pour les métaux stratégiques.

A propos de MTL Index

MTL Index est spécialisé dans les métaux d'investissement : métaux précieux, métaux stratégiques et Terres Rares. Nous appliquons une démarche active de conseil, avec pour objectif une performance optimale à travers une analyse détaillée du marché et des facteurs qui lui sont propres, tels que définis par nos analystes.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site internet : www.mtlindex.com

MTL Index
Gregory Gautier, Tél : +33 (0)1 42 27 75 00
g.gautier@mtlindex.com

Business Wire