BFM Patrimoine

Moleskine: en baisse à Milan, mais pourrait donner des idées

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - En Bourse de Milan, l'action Moleskine qui a été introduite hier à 2,3 euros connaît des débuts sans relief. Au matin de sa seconde journée de cotation en Italie, le titre se tasse de 3,3% à 2,2 euros. Reste que la valori

(CercleFinance.com) - En Bourse de Milan, l'action Moleskine qui a été introduite hier à 2,3 euros connaît des débuts sans relief. Au matin de sa seconde journée de cotation en Italie, le titre se tasse de 3,3% à 2,2 euros. Reste que la valorisation généreuse de ce groupe très rentable pourrait donner des idées à d'autres sociétés du même type dont regorge l'Italie. Un bureau d'études évoque d'ailleurs les noms de Pomellato et de Moncler.

La fourchette envisagée initialement pour l'introduction de Moleskine allait de 2 à 2,6 euros.

Rappelons que ce groupe basé à Milan fabrique principalement des carnets de note dont la couverture est faite de la matière du même nom : la moleskine, une toile de coton enduite dont l'aspect n'est pas sans rappeler celui du cuir. Ces carnets aux prix relativement élevés sont principalement vendus en librairie. Moleskine fabrique aussi toute une gamme de produits de papeterie comme des albums, des stylos, des étuis, etc.

La légende veut que des carnets de ce type (mais pas de cette marque, qui n'existait pas alors) aient été utilisés par nombre d'artistes et d'écrivains au nombre desquels compteraient Ernest Hemingway, Stéphane Mallarmé, Guillaume Apollinaire ou Jean-Paul Sartre.

Appunti, qui émane du fonds de

Cercle Finance