BFM Patrimoine

Mobile: l'Autorité de la Concurrence donne son feu vert au partage de réseaux

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'Autorité de la Concurrence a autorisé lundi les opérateurs de téléphonie mobile à mutualiser une partie de leurs réseaux, ce qui pourrait donner le coup d'envoi à une série d'accords entre les quatre principaux acteurs d

PARIS (Dow Jones)--L'Autorité de la Concurrence a autorisé lundi les opérateurs de téléphonie mobile à mutualiser une partie de leurs réseaux, ce qui pourrait donner le coup d'envoi à une série d'accords entre les quatre principaux acteurs du secteur, qui se livrent une véritable guerre des prix.

Le régulateur, qui a publié lundi un "avis sur les conditions dans lesquelles la mutualisation entre opérateurs peut être envisagée sans porter préjudice à la concurrence", a indiqué lundi qu'il était ouvert à la "mutualisation d'installations passives" dans les zones urbaines, ou "zones denses", et qu'il n'excluait aucun type de mutualisation dans les zones rurales, ou "zones peu denses".

L'Autorité de la Concurrence n'a pas explicitement exclu le partage d'installations actives, comme les "stations de base", dans les zones urbaines, mais a souligné que ce type d'opération devait être encadré et limité.

Concernant l'itinérance dont bénéficie Free, l'autorité recommande qu'elle ne soit pas prolongée "au-delà d'une échéance raisonnable: 2016 - date à laquelle expirera le droit à l'itinérance 2G et s'ouvrira la fenêtre de résiliation prévue dans le contrat d'itinérance entre Orange et Free - ou 2018 - échéance prévue par ce contrat".

-Sam Schechner, The Wall Street Journal

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

March 11, 2013 09:58 ET (13:58 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-