BFM Patrimoine

Marché: tempère sa déception à propos des rumeurs grecques.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent en retrait limité ou même en légère hausse, manifestant ainsi une certaine résilience aux démentis apportés aux rumeurs d'accord sur la Grèce qui avaient propulsés les indices mercredi

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent en retrait limité ou même en légère hausse, manifestant ainsi une certaine résilience aux démentis apportés aux rumeurs d'accord sur la Grèce qui avaient propulsés les indices mercredi après-midi.

Paris recule de 0,6%, mais Francfort ne cède que 0,3%, Bruxelles 0,2%, Milan 0,1%, Madrid se stabilise, Londres et Amsterdam grappillent 0,1%, Zurich et Lisbonne 0,2%. A New York mercredi, le Dow Jones a grimpé de près de 0,7% et le Nasdaq, de 1,5%.

'Les négociations entre la Grèce et ses créanciers internationaux ont permis de faire rebondir les marchés européens hier soir mais plusieurs informations ont été démenties ensuite par des diplomates de l'Union Européenne', rappelle-t-on chez Saxo Banque.

'Pour autant, les marché financiers ne retiennent de cela que l'essentiel, à savoir que cette cacophonie donne finalement l'impression que le dossier avance, et que l'urgence des échéances va accélérer la manoeuvre', note toutefois un gérant de Barclays Bourse.

Au chapitre des statistiques, le sentiment économique est resté stable en avril, au vu des indices ESI de la Commission européenne qui se sont maintenus à 103,8 dans la zone euro et à 106,4 dans l'Union européenne.

On notera aussi que les croissances économiques du Royaume Uni et de l'Espagne ont été confirmées à respectivement +0,3% et à +0,9% au premier trimestre 2015 par rapport aux trois derniers mois de 2014.

Cet après-midi aux Etats-Unis, seront dévoilées les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, puis les promesses de ventes de logement en avril et enfin les stocks de pétrole au titre de la semaine dernière.

Dans l'actualité des valeurs, l'opérateur télécoms Mobistar voit son titre bondir de 7% à Bruxelles, après une 'consultation' de l'IBPT, le régulateur belge des télécoms, sur les tarifs de gros du câble que le groupe juge trop élevés.

A Paris, Dassault Aviation s'adjuge 3% à la faveur d'une note de Credit Suisse, qui initie une couverture à 'surperformance' avec un objectif de cours de 1470 euros, tout en intégrant le titre dans ses listes de valeurs privilégiées.

Roche grappille 0,2% à Zurich, alors que le groupe de santé a conclu un accord de licence exclusif avec Galenica pour la commercialisation aux Etats-Unis de Mircera, son traitement de l'anémie symptomatique associée à l'insuffisance rénale chronique chez l'adulte.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance