BFM Patrimoine

Marché: reste hésitant après le rapport sur l'emploi.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les indices européens se dirigent vers une fin de séance en ordre dispersé, les marchés hésitant sur l'interprétation à donner des chiffres contrastés parus cet après-midi sur le front de l'emploi américain. Londres et

(CercleFinance.com) - Les indices européens se dirigent vers une fin de séance en ordre dispersé, les marchés hésitant sur l'interprétation à donner des chiffres contrastés parus cet après-midi sur le front de l'emploi américain.

Londres et Amsterdam perdent 0,3%, Milan 0,2%, Francfort et Paris font du surplace, Madrid et Lisbonne prennent 0,3%, Bruxelles grimpe de 1,5% et Zurich de 1,8%. Par comparaison, Wall Street recule de 0,2%.

L'économie américaine n'a créé que 162.000 emplois au mois de juillet, alors que les économistes en attendaient 185.000, mais le taux de chômage est revenu à 7,4%, contre un consensus à 7,5%.

'Une autre mauvaise surprise sur les prochains chiffres de l'emploi conjuguée à d'autres chiffres décevants sur le front de l'économie pourrait potentiellement ralentir la sortie du programme d'assouplissement quantitatif de la Fed', estime Natixis.

Autre donnée parues cet après-midi, les dépenses de consommation des ménages américains ont augmenté de 0,5% au mois de juin, un niveau conforme aux attentes du marché, mais leurs revenus ne se sont accrus que de 0,3%, soit moins que prévu.

Enfin, les commandes à l'industrie américaine ont augmenté de 1,5% en juin 2013, à peu près en ligne avec le consensus. Hors matériel de transport, secteur particulièrement volatil, elles ont cependant baissé de 0,4% en juin.

Côté valeurs, International Airlines Group s'adjuge 5,1% à 312 pence, entouré pour la publication de comptes semestriels d'où ressortent une forte compression des pertes hors exceptionnel et une légère progression des revenus.

Lufthansa abandonne par contre 4,7% à 14,7 euros et figure dans le bas de classement du DAX à Francfort, à la suite de l'annonce d'une perte nette et de revenus inférieurs aux attentes sur le premier semestre 2013.

A l'inverse, Allianz prend 1,2% à 120,3 euros et tient le haut du pavé à Francfort, l'assureur ayant accru d'un quart son résultat net semestriel et relevé ses prévisions annuelle dans la haut de sa fourchette-cible.

Dans le même secteur, AXA signe l'une des meilleures performances du CAC parisien avec un gain de 2,7% à 17,2 euros, après de solides résultats de premier semestre, supérieurs aux attentes dans toutes ses divisions.

En tête de l'indice Bel 20 à Bruxelles, l'action Ageas prend 5,3% à 32 euros : l'assureur belge a augmenté de plus de moitié son bénéfice net revenant aux actionnaires, sur les six premiers mois de l'année.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance