BFM Patrimoine

Marché: prudence avant les ventes de détail.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes ne parviennent pas à se redresser véritablement, les opérateurs préférant visiblement jouer la prudence avant une salve de données américaines cet après-midi, en particulier les ventes de détail

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes ne parviennent pas à se redresser véritablement, les opérateurs préférant visiblement jouer la prudence avant une salve de données américaines cet après-midi, en particulier les ventes de détail.

Lisbonne recule de 0,5%, Zurich de 0,4%, Paris de 0,3%, Francfort et Bruxelles de 0,2%, tandis que Milan et Amsterdam stagnent et que Londres et Madrid grappillent 0,1%. A New York, le Dow Jones a cédé 0,1% alors que le Nasdaq a affiché un gain symétrique.

'Le FTSE a ouvert en hausse ce vendredi grâce aux derniers sondages sur le référendum en Ecosse', explique Tony Cross, analyste marchés chez Trustnet Direct, faisant référence à une enquête donnant une avance au 'non' à 52%.

Peu chargé les jours précédents, le calendrier économique va s'animer cet après-midi aux Etats-Unis avec les prix à l'importation, les ventes au détail, la confiance des consommateurs du Michigan et les stocks des entreprises.

Dans cette liste, les ventes de détail pour le mois de juillet - attendues par les économistes en hausse de 0,6% au total et de 0,3% hors secteur automobile - devraient particulièrement retenir l'attention des opérateurs.

'Si les ventes au détail sont nettement au-dessus des attentes, les anticipations de hausse plus précoce des taux directeurs pourraient être relancées, ce qui ne sera pas forcément une bonne nouvelle pour le S&P 500 et les taux longs américains', prévient à ce sujet Aurel BGC.

Sur le vieux continent, le déficit courante de la France s'est réduit à -2,2 milliards d'euros en juillet, les prix à la consommation ont baissé de 0,5% en Espagne en rythme annuel au mois d'août, et la production industrielle de la zone euro a augmenté de 1% en juillet.

BASF grappille 0,2% à 77,3 euros à Francfort, alors que Wintershall, la filiale énergétique du chimiste allemand, a annoncé une prise de participations dans plusieurs champs pétro-gaziers en Norvège, pour un montant total de 1,25 milliard de dollars.

Darty reprend 0,3% à 77 pence après sa chute de la veille (-8,6%), sur fond de propos d'UBS qui certes abaisse son objectif de cours de 135 à 120 pence, mais reste à 'achat' sur le titre du distributeur de produits électrodomestiques.

A noter aussi que la cotation de l'action Club Méditerranée est suspendue depuis ce matin à la Bourse de Paris, les professionnels faisant état de spéculations sur une possible surenchère sur l'offre de Global Resorts.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance