BFM Patrimoine

Marché: le CAC se stabilise sur les 3500Pts, l'Euro à 1,2825

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Insensible à la menace de suppression du 'AAA' des USA par Moody's en cas d'absence de progès sur la réduction du déficit budgétaire, Wall Street rouvre en légère hausse (+0,15% en moyenne avec un Nasdaq inchangé mais +0

(CercleFinance.com) - Insensible à la menace de suppression du 'AAA' des USA par Moody's en cas d'absence de progès sur la réduction du déficit budgétaire, Wall Street rouvre en légère hausse (+0,15% en moyenne avec un Nasdaq inchangé mais +0,2% pour le 'S&P' et +0,3% pour le 'Dow').

Cette bonne tenue -un peu inattendue- des indices US permet à la Bourse de Paris de réduire de deux tiers sa consolidation (de -0,75% à -0,2%), le CAC40 remonte ainsi au contact du support des 3.500 points.

Chez nos voisins, Milan s'effrite de -0,15%, Amsterdam de -0,4% et Madrid de -0,5% mais Francfort grappille +0,2% et l'Euro-Stoxx50 affiche -0,1%.

Les opérateurs font preuve de prudence mais également de confiance à la veille de prendre connaissance de la décision de la Cour constitutionnelle allemande sur la légitimité du Mécanisme européen de stabilité (MES): l'avis devrait être partiellement favorable afin de ne pas pas bloquer sa mise en oeuvre (synonyme de dislocation potentielle de la zone Euro) mais l'assortir d'une clause de contrôle par le Parlement allemand.

Le marché semble avoir peu à peu renoncé à l'espoir que la Réserve fédérale mette en place dès jeudi un nouveau tour d'assouplissement quantitatif ('QE3') se bornant à de la création monétaire pure et simple mais la FED pourrait engager un programme de rachat de MBS, ce qui soulagerait grandement le bilan des banques US.

'Les investisseurs restent confiants dans la mise en oeuvre de nouvelles mesures de rachats d'actifs, mais il existe encore un certain degré de scepticisme au sein du marché, et personne ne veut se retrouver pris au piège', explique Cameron Peacock, analyste chez IG Markets.

' Beaucoup d'investisseurs se demandent si la Fed sera aussi conciliante que la BCE alors que le calendrier électoral américain est très serré', indique Barclays Bourse.

En attendant, les cambistes parient bel et bien sur 'geste' de la FED et l'Euro atteint de nouveaux 'plus hauts' estivaux à 1,2825$.

En ce jour de consolidation, les valeurs défensives restent très privilégiées et des titres comme Sanofi (+1,35%), Essilor ou EDF(+1%) puis Total (+0,35%) figurent aux avant-postes du CAC 40.

Les valeurs du luxe telles LVMH (-4,3%) ou PPR (-4%) sont en difficulté après le sévère avertissement du britannique Burberry, pour lequel l'environnement devient 'plus difficile' (Burburry chute de pratiquement -20% à Londres).

Du côté des actualités des entreprises, Alcatel-Lucent a annoncé avoir été retenu comme fournisseur de China Télécom pour le déploiement d'un réseau de fibre optique à l'échelle nationale (le titre gagne +1%).

Le Port Autonome de Strasbourg a choisi Europorte, filiale de fret ferroviaire d'Eurotunnel, pour assurer la gestion des circulations ferroviaires et la maintenance de son réseau ferré portuaire pour une durée de cinq ans.

La division Vaccins de Sanofi, Sanofi Pasteur, fait part de la publication dans la revue scientifique

Cercle Finance