BFM Patrimoine

LVMH veut se concentrer sur la qualité alors que la croissance de ses ventes décélère

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le groupe de luxe LVMH (MC.FR) a annoncé lundi que son chiffre d'affaires s'est inscrit à 6,94 milliards d'euros au premier trimestre, en hausse de 6% en données publiées tenant compte d'effets de change défavorables, et de 7%

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de luxe LVMH (MC.FR) a annoncé lundi que son chiffre d'affaires s'est inscrit à 6,94 milliards d'euros au premier trimestre, en hausse de 6% en données publiées tenant compte d'effets de change défavorables, et de 7% en données organiques. Au trimestre précédent, la croissance en données publiées s'était inscrite à 12%.

"Dans un environnement économique qui reste incertain en Europe, LVMH continuera à concentrer ses efforts sur la mise en valeur de ses marques, maintiendra une stricte maîtrise des coûts et ciblera ses investissements sur la qualité" de ses produits, a indiqué le groupe dans un communiqué. En 2013, le groupe entend renforcer "son avance sur le marché mondial des produits de haute qualité".

En données organiques, la hausse du chiffre d'affaires de la division Mode & Maroquinerie, la plus importante du groupe, s'est inscrite à 3%, une performance nettement inférieure aux attentes de certains analystes. JPMorgan et UBS avaient tous deux anticipé une croissance organique de 6% au premier trimestre dans ce métier. En données publiées, la division a vu ses ventes augmenter de 0,4% au cours du trimestre écoulé, une nette décélération après la croissance de 8,8% enregistrée au trimestre précédent.

Selon le consensus FactSet, les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 6,92 milliards d'euros pour l'ensemble du groupe au premier trimestre.

"Le groupe poursuit en ce début d'année une progression en ligne avec les tendances observées sur la seconde partie de 2012", a commenté LVMH. "Les hausses restent élevées en Asie et aux Etats-Unis" tandis que "l'Europe affiche une bonne résistance dans un environnement économique pourtant difficile", a ajouté le groupe.

Dans la distribution sélective, la deuxième plus importante branche du groupe, la croissance organique des ventes s'est établie à 17% au premier trimestre, à 2,12 milliards d'euros, contre une hausse de 16% en données publiées.

La croissance organique de la branche Montres et Joaillerie s'est inscrite à 2%, à 624 millions d'euros, mais en données publiées, ses revenus ont reculé de 1%.

Le chiffre d'affaires de la division Vins et Spiritueux est ressorti à 979 millions d'euros, en croissance de 6% en données publiées et de 7% en données organiques. Celui de la branche Parfums et Cosmétiques a augmenté de 4% en données publiées et de 5% en données organiques, à 932 millions d'euros.

-Eric Chalmet et Nadya Masidlover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 15, 2013 12:56 ET (16:56 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-